Traduction "Scarsick"

Fanzines, paroles, traductions, biographies, tablatures, interviews, liens...

Modérateurs: Lateralus, derF, Mr[P], jo, mateow

mateow
ModérateurModérateur
Messages: 480
Inscrit le: 09 Sep 2003, 15:28
Localisation: L.A.

Traduction "Scarsick"

Messagepar mateow » 05 Fév 2007, 22:36

Voilà le début de la traduction de Scarsick (les deux premiers morceaux pour l'instant, je n'ai pas le temps de taper les autres ce soir, ça va venir). Avant toute chose, je tiens à prévenir que certains propos peuvent-être bruts de décoffrage voire choquants (violence, sexe), et ITP étant un forum public, je me dois de me mettre tout seul un Parental Advisory :

Image

Ceci étant fait, je commence par une petite traduction d'un mail de Daniel quand il nous a fait parvenir les paroles, et qu'il tenait à ce qu'il accompagne toute traduction (et je le comprends).

« Voilà les paroles de Scarsick pour la traduction. Veuillez garder en mémoire, et mentionner ceci dans toute traduction, que la plupart des textes sont basés sur de complexes doubles sens linguistiques et autres jeux de mots qui ne seront sans doute pas correctement traduis.

Par exemple : « thus quote the craving – forever more ! » est un jeu de mot qui se réfère au « Corbeau », un poème d'Edgar Allan Poe (« thus quote the raven - nevermore ») et n'aura pas la même connotation sans les similitudes audibles entre « raven » et « craving ». Et « being sick » en anglais peut signifier être malade physiquement, être malade mentalement, en avoir marre de quelque chose, ou simplement vomir. Relié à « scar », qui est très proche de « car », ça introduit également les nausées, les dommages physiques, la fragilité et la dureté de la peau, ce dernier impliquant une résistance à une exposition continue à quelque chose ou une blessure à vie. « Dark age of treason » combine les deux expressions « dark age » et « age of reason » - phrases normalement contradictoires – avant d'ajouter le « t » de « treason ». Cette transformation particulière utilisant ces trois sources différentes est, je pense, impossible en dehors de l'anglais. Bien, vous voyez le topo. L'album entier est construit comme ceci, et c'est vraiment très facile de perdre le sens d'une phrase en traduisant.

Ceci étant dit – bonne chance ! :)

Prenez soin de vous,
Daniel
»


Enjoy ! :)



Scarsick

Partie II

Face 1 [sa peau contre ce sol nu]


1) Cicatrice écœurante (bienvenue dans les âges sombres de la trahison)

// ECOEURANT / Tout est écœurant / je me sens malade / je serai malade / alors c'est bien / je suis conforme / à vos normes / avec un seau plein de moi / je serai libre / enfin / je verrai / ce que vous voulez dire avec votre liberté / ce monde que vous appelez maison / jamais seul / ronronnement joyeux / ne sera pas écœuré de ces voitures / tous ces codes / et ces obstacles / toutes ces cicatrices écœurantes / je croirai en ce chemin / de l'apparence et des superstars / je serai d'accord / et obéirai / parce que le prix est trop petit / presque rien en fait / si je ne perds que MOI / alors les idéaux et la vérité / suivront naturellement / je me contenterai de bon cœur / de votre apathie conformiste / si je pouvais juste me débarrasser de ça / déstabilisant / inconfortable / inflexible / seau de perspicacité et d'honnêteté / cet ECOEURANT seau de réalité / mais tu vois : cet écœurement restera / parce que c'est MOI / c'est MOI / étape dans les âges sombres de la trahison / aujourd'hui la seule voix de la raison / devrait être le son / de la soupe de saison / percutant le sol... / ECOEURE / se sentir écœuré par cette putain de parodie / n'est qu'un signe de raison / tu n'es pas seul / et chaque fois que tu te blesses / chaque coupure / chaque cicatrice et / chaque fois que tu détestes / tout ce que tu es / n'est simplement que l'instinct de fuir / d'échapper à ce désordre / ce viol continu / de ce qui est vrai / et de ce qui est réel / alors tu ronges ta patte / pour te sortir de ce piège / de la cage / de notre temps / toute cette rage / est ta lutte pour survivre / ils pensent que tu veux mourir / alors que tu veux juste la vérité / mordant chaque main / juste pour rester en vie / mais peux-tu entendre ce son / dans ton oreille / montant plus fort et plus insidieusement / l'ensemble du monde autour de nous / un martèlement et un écrasement / qui te dit ceci / tu n'es pas seul / c'est le son de milliers et milliers / de dents de renardes / grignotant des OS / étape dans les âges sombres de la trahison / aujourd'hui la seule voix de la raison / devrait être le son / de la soupe de saison / percutant le sol... / ECOEURANT... / de tous ces obstacles et ces voitures / je me sens malade / tu me rends malade / si malade / tu me rends malade / tout est écœurant / nous sommes tous écœurants / tu me rends malade / soupe de saison / percutant le sol //


Comme le disait Hitomi dans sa traduction (et comme le dit Daniel himself), « Sick » a un double sens. J'ai traduis tantôt par malade, tantôt par écœurant (et dérivés), suivant ce que je trouvais le plus approprié.



2) Crachat (il n'y a rien de comparable à une enfance brisée)


// 1: INTRODUISANT LA STAR / nous te voyons tous les jours / avec tes mains sur ton entrejambe et autant à dire / tu es passé des rebondissantes petites voitures avec des moteurs dorés / aux BMW tunées et une cour de lèches-bottes drogués / baisant la gloire sur toutes les photos / toutes encouragées et applaudies même par de riches promoteurs / maintenant que tu es une star / quand tu as atteint cet extrême / et que le monde sait qui tu es (vraiment ?) / tu exhibes tes six Mercedes noires et bois dans du Cristal comme ils le font tous / et les pauvres derrière ta porte t'horrifient / et le seul capot que tu vois est celui de ta voiture / as-tu seulement un indice de qui tu es ? / frère je ne crois pas / je veux dire Mercedes / quelle vieille caisse de con de républicain de merde / écœuré de t'entendre sermonner les pauvres comme avant / mais tu n'es un lâche que maintenant / n'acceptant que la TV à ta porte / vieillissant / prends un arc et tire-toi / ta rage sur scène devenant aussi froide que tes hits dans les charts / mais alors que les talk shows peuvent encore te maintenir / en faisant des rimes sur tes doigts* en prime time et crachant au premier plan comme une star dévoile son épaule morceau par morceau / un rocher qui roule et roule écrasant et écrasant et écrasant / il n'y a rien de comparable à une enfance brisée / il n'y a rien de comparable à une maison brisée / il n'y a rien de tel que la légende de ton capot / il n'y a rien de tel qu'un enregistrement d'ordres restrictifs / franc désordre dans les limites / un violent chemin jusqu'au sommet / le temps que as mis pour y arriver / la longueur du crachat // 2 : PAR CONSEQUENT CITANT L'ADDICTION // tu es si perdu qu'avec tous les coûts / tu ne vois encore pas ça en réalité / la seule chose que tu n'arrives pas à t'acheter est une personnalité / tu es tombé dans le moule du rap / tu vends mais tu es vendu / je veux dire / je ne peux pas croire que tu payes autant / à un décorateur d'intérieur qui ne te donnes qu'un seau de conformité / il semblerait que tu perds ton chemin en même temps que ta politique gars / inventant une nouvelle définition de la pauvreté / c'est une plaisanterie / comme celles que tu fais dans chaque vidéo / pour atteindre les enfants plein de fric / avec chaque « aha yo » copié et « frère » usé / je crois que nous avons besoin d'un autre clown / qui peut nourrir notre espèce / avec un autre look et un hameçon plus mordant / maintenant que « pute » est mondain tu prends la tête avec « quoi de neuf ho » / et laisse la TV brouiller ta bouche encore une fois / juste ce que nous avons besoin dans chaque magasin / par conséquent citant l'addiction : « pour toujours plus ! » / tu as tellement raison / une main de fer dans un gant de velour / vraiment un héros / yeah ouais / va te faire foutre / va te faire foutre jusqu'au trognon / tu sais quoi ? / tu n'es qu'un Parental Advisory de plus / il n'y a rien de comparable à une enfance brisée / il n'y a rien de comparable à une maison brisée / il n'y a rien de tel que la légende de ton capot / il n'y a rien de tel qu'un enregistrement d'ordres restrictifs / franc désordre dans les limites / un violent chemin jusqu'au sommet / le temps que tu as mis pour y arriver / la longueur du crachat... / quand tu rapes ta merde partout // 3 : REDIFINISSANT VOMATORIUM // yo / je crois que quand tu es aussi insidieux / tu devrais plutôt vider le tonneau / chaque chance que tu as / c'est tout ? / vide tes mots et pose dans les magasines / magasines après magasines / laisse chaque prise laisser couler la merde / parce que le spectacle doit continuer encore et encore / c'est toi frère / mais c'est triste de savoir / quand ton étoile implose / que toute cette merde nourrit les fans / comme tes mots quand tu brillais avant / mais il est tard dans le jeu / piégé en répétant ton nom / encore et encore / comme si tu avais peur qu'on l'oublie / je ne peux t'en vouloir / séparé de ce nom vous empruntez tous le même / c'est si bancal – peux-tu le saisir ? / et peut-être as-tu raison dans cette peur / tu peux apparaître plus sain / dans ton obsession masculine d'auto-déploration / koks delirium** /mais je dis / pour moi tu redéfinis juste / le vieux vomatorium roman / il n'y a rien de tel que la légende de ton capot / il n'y a rien de tel qu'un enregistrement d'ordres restrictifs / franc désordre dans les limites / un violent chemin jusqu'au sommet / la temps que tu / as clamé t'être mis tout seul au sommet / la longueur du crachat... // 4 : HOMME DES FOULES // tu es un homme des foules / prenant dans toutes les classes / leurs culs sont les tiens / tous ces raseurs qui payent les factures / pour ton palace vallonné / et tes pilules qui t'aident à assouvir / ton avidité / tu es libre des chaînes qui enferment tes fans / pour t'adorer / se prosterner devant toi / plus précieux pour toi que ton cerveau ou tes mains / ils vivent pour toi / si tu pouvais juste voir ce vieil arbre / cette hiérarchie patriarcale / sur laquelle tu veux être / tu as besoins de kilomètres de racines pour lécher tes bottes / tu ne vois pas ? / tu es un homme des foules / tu as besoin de tous ces culs / leur sort relié au tien / sais-tu qui tu étais ? / qui tu es ? / pas celui de tes mots qu'ils achètent / il accepte tu conquis / régression naturelle / et tu as besoin qu'ils restent pas qu'ils volent / qu'ils obéissent comme les chiens qu'ils sont / les crans sous le capot de ta Mercedes / ils paieront pour un voyage au bord de tes lèvres / tu es un homme des foules / tu voyages à travers les classes / tu es en haut / ils sont en bas / et tu as besoin que cela reste comme ça / vois, sans eux tu ne serais rien de plus qu'avant / et tu sais que ce n'est pas beaucoup / c'est juste ça : / un petit homme triste avec sa main sur son entrejambe / il n'y a rien de tel que la légende de ton capot / il n'y a rien de tel qu'un enregistrement d'ordres restrictifs / franc désordre dans les limites / un violent chemin jusqu'au sommet / le temps que tu as mis pour y arriver / la longueur du crachat... / le temps que le crachat tombe / quand tu rapes ta merde partout // 5 : YO // tu n'es qu'un Parental Advisory qui surfe sur la vague / yo //


*
J'ai traduis « fistfights » par doigts, sous-entendu doigts d'honneur, mais je ne suis pas du tout sûr de la traduction.

** « koks » renvoie sûrement à « cocks » dans la phrase d'avant (« coq » ou « mâle », ici « masculine » (Jo me dit de rajouter "bite" aussi)), mais le jeu de mot m'échappe.
If death is but a dream then don't let me fall asleep...

Avatar de l’utilisateurnama kemono
Used To PainUsed To Pain
Messages: 425
Inscrit le: 25 Déc 2005, 13:59
Localisation: bordeaux

Messagepar nama kemono » 05 Fév 2007, 23:05

merci pour ton boulot, c'est trés intéressant!
"La pensée se forme dans l'âme comme les nuages se forment dans l'air"

Avatar de l’utilisateurLateralus
Used To PainUsed To Pain
Messages: 682
Inscrit le: 12 Jan 2007, 03:59
Localisation: Limoges / Kingdom Of Loss

Messagepar Lateralus » 05 Fév 2007, 23:27

:shock: c'est ENORME !!! merci beaucoup !!!!
it's all in the eyes

Avatar de l’utilisateurderF
AdministrateurAdministrateur
Messages: 2173
Inscrit le: 26 Août 2003, 23:49

Messagepar derF » 06 Fév 2007, 15:23

Immense merci à toi mateow.

Et rien qu'à la lecture de la petite intro, ceux qui se disaient déçu par les textes ("sans subtilités" dixit lafouine) de Scarsick ont peut-être matière à un gros mea culpa ? ;)

Avatar de l’utilisateurAdmiral Prawn
Crevette venue de l'espace
Messages: 1654
Inscrit le: 10 Juin 2005, 12:12
Localisation: Ministère de l'inculture

Messagepar Admiral Prawn » 06 Fév 2007, 16:10

Excellent boulot une fois de plus ! ;) Merci :D

Pour le peine, je t'offre une bière quand tu veux, mon cher Mateow, ça mérite au moins ça :lol:
Image

Avatar de l’utilisateurChris_LaFouine
Omni... BE !
Messages: 2091
Inscrit le: 29 Mars 2005, 23:02
Localisation: Nantes

Messagepar Chris_LaFouine » 06 Fév 2007, 20:46

Et moi, je t'offre un poulet au curry! (Excellent travail :P )
Image Death progressif

Avatar de l’utilisateurtim
Used To PainUsed To Pain
Messages: 421
Inscrit le: 25 Oct 2004, 15:21
Localisation: Elysée

Messagepar tim » 09 Fév 2007, 22:37

ah zut j'avais pas vu que mateow avais commencé la traduction!
bon c'est pas grave je mets quand même la mienne en plus. je suppose que pas mal de choses vont différer un peu et cela pourra permettre d'avoir 2 lectures un peu différentes. avec 2 points de vue, on se rapproche déja un peu plus de ce que veut daniel: que chacun interprète à sa manière. et je peux vous dire qu' à traduire ça, j'ai comprit pourquoi il a laissé le mail que mateow à transcrit. c'est bourré de doubles sens, de jeux de mots et de très bonnes idées. j'en ai déjà bien chié mais ça m'étonnerait que j'ai tout trouvé. même si de passer autant de temps à traduire m'a permit de voir beaucoup de choses et de comprendre encore un peu plus le génie de ce type.
jusque là je profitais plutôt des traductions des autres (merci à eux au passage)(et c'est pour ça que cette fois j'ai voulu en profiter pour m'investir un peu dans le site, vu que j'y suis pas trop) , et j'avais jamais ressenti tout ce que j'ai ressenti là. c'est assez énorme! j'ai dû passer bien 20heures à faire ça, avec toujours l'album qui tournait, et je me suis fait de tonnes frissons. cela m'amène à noter l'album 7/6 (je sais c'est pas là) , mais je ne le vis pas comme les autres. bon tout ça pour vous dire qu'un jour, passez quelques heures à traduire des textes de daniel. c'est vraiment pas du temps perdu (pour ma part j'avais vraiment pas que ça à foutre en ce moment, mais pendant 2 jours je suis pas sorti). ça a été quelque chose d'assez fort pour moi. c 'est pour ça que je vous mets cette longue intro!
mais au moins là, en lisant la traduction, ayez sous les yeux les textes originaux, un dico d'anglais et internet. afin de découvrir des petites idées. c'est toujours plaisant. (regardez les trucs en majuscules, genre Deep Throat ou Daily Threat). je pense que rien qu'avec tout ça y'a moyen d'ouvrir un sujet...
j'ai essayé au mieux de retranscrire certaines astuces qui sont là pour renforcer le sens. par exemple, le "hitting ground" qui revient plusieurs fois dans l'album, et que j'ai interprété de différentes manières suivant l'état d'esprit de "he".
y'a plusieurs trucs sur lesquels j'ai galéré et un sur lequel j'ai complètement séché: "strip poles" dans "cribcaged". si vous trouvez un truc qui va... dans le même titre, je n'ai pas modifié les jeux de mots à la fin sinon ça n'avait aucun sens.
dans "kingdom of loss", j ai mis le (R) francais pour les marques déposées.
et puis dans "enter rain", on dirait que j'ai fait une faute mais en fait non. j'en dit pas plus y'a une petite astuce. au passage le texte de cette chanson est magnifique (comme le reste vous me dirait...) et super bien construit. il m'a fallut un peu de temps pour bien comprendre. mais quand on a comprit elle prend une autre dimension et le reste de l'album avec.

voilà. ben moi je vais reprendre une vie normale (enfin essayer, parce que quand même on vit dans un monde!...). et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant que vous effectuerez un bon voyage.







SCARSICK


partie II______________________________________________________

sa peau contre le sol






01) cicatrice malsaine______________________

bienvenue dans l'âge obscur de la trahison


// MALSAIN/ tout est MALSAIN / je me sens malade / je vais tomber malade / alors c'est bien / je suis conforme / à votre norme / avec un seau remplit de moi / je serai libre / enfin / je verrai / ce que vous voulez dire avec votre liberté / ce monde que vous appelez maison / jamais seul / joyeux bourdonnement / on ne sera pas dégoûté de ces voitures / tous ces codes / et ces obstacles / toutes ces cicatrices écoeurantes / je croirai en la manière / des gradés et des superstars / je rentrerai dans les rangs / et obéirai / car le prix est si bas / presque rien du tout / si seulement je ME perds / alors les idéaux et les vérités / suivront naturellement / tranquillement j'accepterai / votre apathie conformiste / si seulement je pouvais me débarasser de ça / perturbant / incomfortable / inflexible / seau de perspicacité et d'honnêteté / cet ECOEURANT seau de réalité / mais vous voyez: cette maladie va s'incruster / parce que c'est MOI / c'est MOI / bienvenue dans l'âge obscur de la trahison / aujourd'hui la seule voix de la raison / devrait être le son / de la soupe de saison s'écrasant sur le sol / s'écrasant sur le sol... / ECOEURANT / se sentir écoeuré par ce putain de travestissement / n'est qu'un signe de raison / vous n'êtes pas seul / et chaque fois que vous blessez / chaque coupure / chaque cicatrice et / chaque fois que vous haïssez / tout ce que vous êtes / c'est simplement l'instinct de fuir / de s'échapper de ce bordel / ce viol permanent / de ce qui est vrai / ou ce qui est réél / alors vous rongez votre patte / pour sortir du piège / de la cage / de notre temps / toute cette rage / est votre lutte pour survivre / ils croient que vous voulez mourir / quand vous vous battez juste pour la vérité / prêt à mordre chaque main / rien que pour rester en vie / mais pouvez vous entendre ce son / dans votre oreille / devenant plus fort et plus lourd / le monde entier autour de vous / un martèlement et un grincement / qui vous dit que / vous n'êtes pas seuls / c'est le son de / milliers et milliers / de dents de renardes / rongeant un os / bienvenue dans l'âge obscur de la trahison / aujourd'hui la seule voix de la raison / devrait être le son / de la soupe de saison / s'écrasant sur le sol / MALADE... / de ces obstacles et ces voitures / je me sens malade / tellement malade / vous me rendez malade / tout cela est malsain / nous sommes tous malsains / vous me rendez malsain / soupe de saison / s'écrasant au sol //








02) crachat_____________________________

il n'y a rien qui vaille une enfance brisée


// 1: PRESENTATION DE LA STAR // nous t'avons vu tous les jours / avec tes mains sur ton entrejambe et tant à dire / tu es passé de petites voitures toutes rondes avec des moteurs en or / aux BMW tunées et une cour de lèches-cul drogués / le prestige d'une putain de réputation sur toutes les photos / toutes encouragées et applaudies par tous les plus riches publicitaires / maintenant que tu es une star / que tu es arrivé au sommet / et que le monde sait vraiment qui tu es / (vraiment?) / tu exhibes tes six Mercedes et tu bois dans du Cristal comme ils le font tous / et les pauvres en dehors de tes barricades te choquent / et le seul capot que tu vois est celui de ta voiture / as-tu déjà eu une idée de ce que tu es? / frère je ne crois pas / je veux dire la Mercedes / mec quelle terne et vieille caisse de merde de putain de républicain / écoeuré de t'entendre prêcher auprès des pauvres comme avant / seulement maintenant tu es un lâche / laissant seulement ta télé à travers ta porte / vieillissant toujours un peu plus / fais ton salut et tire toi / la rage sur la scène refroidit plus que tes succès dans les charts / mais alors les talk-shows peuvent encore te rendre fort / faisant des rimes sur tes défoulements en prime time et crachant des saloperies sous les projecteurs tels une étoile qui illumine ton épaule / une grosse pierre qui roule et roule encore et encore et encore / il n'y a rien qui vaille une enfance brisée / il n'y a rien qui vaille une maison détruite / il n'y a rien de tel qu'une histoire sur ton capot / il n'y a rien de tel qu'un enregistrement d'ordres restrictifs / troubles franchement limites / un chemin long et violent vers le sommet / le plus long pour lequel tu aies dû te battre seul / le crachat le plus long // 2: CITE AINSI LA TENTATION // tu es tellement paumé qu'avec tous ces dépens / tu ne vois toujours pas qu'en réalité / le truc que tu as oublié de t'acheter est une personnalité / tu es pris au piège dans le moule du rap / tu vends mais tu es vendu / je veux dire / ne crois pas que tu paies tout cet or / jusqu'au décorateur d'intérieur qui te donnes des seaux de conformité / il semble que vous perdiez votre chemin toi et ton homme politique / retrouvant une nouvelle définition de la pauvreté / c'est une farce / comme celles que tu fais dans toutes tes vidéos / pour atteindre les gosses qui ont du fric / avec tous ces "aha yo" copiés et "frère" usés / tu crois que ce dont on a besoin est encore un autre clown / qui peut nourrir botre espèce / avec un autre look et un hameçon plus mordant / maintenant que la "chienne" est banalisée tu prends la tête avec ton "wassup yo" / et laisse la télé brouiller ta gueule encore une fois / juste ce dont nous avons besoin dans tous les magasins / cite ainsi la tentation: "toujours plus!" / tu as tellement raison / un brillant chevalier sur son étalon blanc / vraiment un héros / ouais bien / va te faire foutre / va te faire foutre du fond du coeur / tu sais quoi? / tu n'es qu'un pauvre Parental Advisory de plus / il n'y a rien qui vaille une enfance brisée / il n'y a rien qui vaille une maison détruite / il n'y a rien de telle qu'une histoire sur ton capot / il n'y a rien de tel qu'un enregistrement d'ordres restrictifs / troubles franchement limites / un chemin long et violent vers le sommet / le plus long pour lequel tu aies dû te battre seul / le crachat le plus long... / quand tu rappes ta merde à tout le monde // 3: REDEFINISSANT LE VOMATORIUM // yo / je crois que tu es trop chargé / tu ferais mieux de vider le tonneau / chaque chance que tu as / c'est bien ça? / déverse tes paroles et pose dans les magazines / magazine après magazine / laisse tomber toutes les photos laisse la merde couler / parce que le spectacle doit continuer encore et encore / tu suis frère / mais c'est triste à accepter / quand ton étoile implose / toute cette merde gicle sur les fans / exactement comme tes mots quand tu brillais / mais il se fait tard dans la partie / piégé à répéter ton nom / encore et encore / comme tu es effrayé nous l'oublierons / ne peux tu pas te reprocher / indépendamment de ce nom tu es tout de même embarassé / c'est si instable - tu ne peux pas l'obtenir? / et peut-être as tu raison d'avoir peur / plus sensé que tu ne parais / dans ton affligeante virilité obsessionnelle / délire sexuel / mais je me dis / que tu redéfinis juste / l'ancien vomatorium romain / il n'y a rien qui vaille une enfance brisée / il n'y a rien qui vaille une maison détruite / il n'y a rien de tel qu'une histoire sur ton capot / il n'y a rien de tel qu'un enregistrement d'ordres restrictifs / troubles franchement limites / un chemin long et violent vers le sommet / le plus long pour lequel tu / revendiques de t'être battu tout seul / le crachat le plus long... // 4: HOMME DES FOULES // tu es un homme des foules / pris dans toutes les classes / leurs culs sont à toi / tous ces raseurs qui paient les notes / pour ton palace à flanc de colline / et pour les pilules qui t'aideront à persévérer / dans ta cupidité / tu es libre des chaînes dont tu as besoin pour tes fans / pour qu'ils t'adorent / pour qu'ils se mettent à genoux devant toi / plus précieux pour toi que ta cervelle et tes mains / ils vivent pour toi / si seulement tu pouvais voir ce vieil arbre / cette hiérarchie patriarcale / en haut de laquelle tu veux être / tu as besoin de kilomètres de racines pour qu'on te lèche les bottes / tu ne vois pas? / tu es un homme des foules / tu as besoin de tous ces culs / de leur destin pour comparer à celui que tu étais / sais-tu qui tu étais? / qui tu es? / sûrement pas celui dans tes paroles qu'ils achètent / ils sont d'accord pour que tu vainques / pourtant un échec naturel / et tu as besoin d'eux pour rester et pas t'envoler / pour obéir comme les chiens qu'ils sont / les rouages sous le capot de ta Mercedes / ils paieront pour ton voyage au calme / tu es un homme des foules / ta carrière est un voyage à travers les classes / tu es en haut / ils sont en bas / et tu as besoin de ça pour exister / regarde, sans eux tu ne serais rien de plus qu'avant / et tu sais que ça n'est pas de trop / c'est aussi juste qu'injuste: / un triste petit homme avec sa main sur son entrejambe / il n'y a rien qui vaille une enfance brisée / il n'y a rien qui vaille une maison détruite / il n'y a rien de tel qu'une histoire sur ton capot / il n'y a rien de tel qu'un enregistrement d'ordres restrictifs / troubles franchement limites / un chemin long et violent vers le sommet / le plus long pour lequel tu aies dû te battre seul / le crachat le plus long... / les crachats les plus longs... / quand tu rappes ta merde à tout le monde // 5: YO // tu n'es qu'un autocollant Parental Advisory de plus surfant comme un frimeur sur la vague / yo //









03) enfermé dans le berceau_____________________

merde à ce qu'ils portent


// les seuls berceaux dont nous devrions prendre soin / sont ceux pour lesquels on est là / ceux qui appartiennent à nos enfants / qui font ce que nous faisons / cicatrices issues de nos blessures / les seuls berceaux qui font la différence / là où la magie opère vraiment / qui ne viennent pas d'une Mercedes Benz / ou d'un écran panoramique qui ne montre rien... / je suis dégoûté de ces appareils de contrôle domestiques / dégoûté de ces écoeurants designers d'intérieur / dégoûté des drogues, de l'or et des (strip poles) / dégoûté des petits ménages / degoûté des bonnes apparences / malgré le personnel consentant qui vous sert / malgré votre nom sur les fringues et le parfum / malgré la manière dont vous observe la presse / vous n'êtes que des gens... / des gens brillants / des gens élégants / des gens souriants / des gens célèbres / des gens "tapis rouge" / des gens riches / des gens important / mais malgré tout rien que des gens / alors merde aux cuisines à un million de dollars / merde aux posters d'Al Pacino / merde à la drogue, l'or et (strip poles) / merde aux petits ménages / merde aux bonnes apparences / merde aux murs qu'ils ont construit autour d'eux / merde aux chambres génialement débiles / je ne veux pas entendre leurs voix / tant qu'ils votent avec leur porte-feuille / merde aux stupides jeux "dehors" / merde aux gros cigares que fumait DeNiro / merde à leur manque d'originalité / et de personnalité / merde à ce travestissement / merde à cette nouvelle norme / merde à la conformité / merde à leur Kristal / merde à leur abjection / merde à leur façon de se foutre de l'égalité / merde à leurs fringues gratos / merde à ce qu'ils portent / vous êtes juste des gens... / des gens brillants / des gens élégants / des gens souriants / des gens célèbres / des gens "tapis rouge" / des gens riches / des gens important / mais malgré tout rien que des gens / des gens foutus / des gens superficiels / des gens stupides / des gens en plastique / meta people / theta people / therapyople / Entropiople / oh, merde à ce qu'ils portent / je suis enfermé dans mon berceau / enfermé dans mon berceau / les seuls berceaux dont nous devrions prendre soin / sont ceux pour lesquels on est là / ceux qui appartiennent à nos enfants / qui font ce que nous faisons / cicatrices issues de nos blessures //









04) amérique____________________________________

nous revenons après cette courte pause


// vous nous avez apporté la bombe atomique / de plusieurs manières / vous avez mis ça sur le dos de Dieu et La Bible / alors dieu aime un marchand de guerre? / hey Mr Blix: oublie l'Iraq et le temps que ça a prit / car je sais exactement où regarder / "pourrions nous voter s'il vous plaît?" / ... / ils ont arrivés avec une chanson - Amérique / ils ne resteraient pas longtemps - Amérique / nous sommes l'Amérique / que dieu bénisse l'Amérique / que dieu bénisse l'Amérique et le Capitole / parce que personne d'autre ne le fera / alors maintenant vous avez peur / les arabes tueront pour leur dieu / comme vous le faites pour les votres / protégez votre obésité avec votre vie / hey - Dieu-Furieux ou Coca-Diététique? / qui ça préoccupe que ça soit une blague / "heil homo pecuniae"... / nous sauver encore une fois / gagner un dollar sur tous les cents / écoeuré de l'Amérique / écoeuré de l'Amérique / écoeuré de l'Amérique et du Capitole / emménageant pour le prochaine meurtre / pourriez-vous dire "je t'aime"? / une démocratie plus simple / où chaque faille et échec est appelé un "Droit" / une nouvelle forme de liberté / basée sur votre revenu / vos principes raciaux / et votre choix des armes / mais ça offre un bon délire / "Dr Phil ou Operah?" / "Letterman ou Leno?" / "Idol ou Big Brother?" / [nous revenons après cette courte pause] / ça aurait pu être bien Amérique / ça aurait pu être super Amérique / pays de la bravoure et de la liberté / accueillant vous et moi / mais ce Meilleur des Mondes n'est pas encore si neuf / chaque jour de nouveaux fonds / chaque jour une nouvelle guerre / pendant que les blancs choisis gouvernent les pauvres / en Amérique / oh Amérique / ne me quittes-tu pas / attends une seconde là / je t'en prie écoute moi jusqu'au bout / oh / je vais faire de mon mieux pour t'aider / oh oui je vais le faire / je sais que vous n'êtes plus là / venez / élevez vos voix / ne les laissez pas ruiner votre réputation / ne les laissez pas saccager votre constitution / pas hors de la peur / pas hors de la cupidité / mais tu étais dans une bonne voie Amérique / ton jour au sommet Amérique / salut Empire Britannique / salut Empire Romain / salut Soviétique / voilà un nouveau gosse en ville / rejoignant les échoués / trouvant ce que vous avez trouvé / piétinant vos usages / usés sur le sol / s'élever vers votre ancienne gloire / être braves et chaleureux / oh Amérique / si je dis que je t'aime / si je dis que je t'aime / si je dis que je t'aime / daigne-tu m'aimer aussi? //









05) reine disco_______________________________________

je te laisse tremblante sur le sol


// UN: CE SOIR JE VAIS TOMBER // ce soir je vais tomber / cherchant quelquechose / de merveilleux encore désinvolte / extraordinairement temporel / et tu es là / allons-y / tu m'as interpellé / sur la piste de danse / alors je suis là / de retour pour en faire davantage / tu sembles expérimentée / juste un doigt trop enthousiaste / à s'exposer / ayant ton visage dans ton les magazines / tu es loin d'être unique / mais tu sembles toujours impeccable / banalement exotique / comme la cuisine francaise / ma Reine Disco - allez disco...
// DEUX: UNE DROGUE TRAÎTRE ET BON MARCHE // tu es une drogue traître et bon marché / sur les lèvres de chacun / dissimulée tous les jours / refilée à tout va / un monde entier accroché à tes hanches / un obstacle à surmonter / le rythme que tu prends / un autre succès / et tu vas te briser / déshabillée face à moi / toute d'ébène scintillant / tu es encore si jeune / mais je vais te montrer le grand cru 33 / je m'étends derrière toi / attrayantes méandres de noir / émettant de petits bruits / alors que mon auguille trouve ta piste / ma Reine Disco - allez disco...
// TROIS: UN SILLON PLUS SERRE // tu me laisses en vouloir davantage / haletant à quatre pattes / je sais qu'il y a mieux à faire / alors j'attaque le rappel / je tourne autour de toi / pour mettre ton autre face / un sillon plus serré / j'ai envie de ça / mais je tremble, je me faufile et je glisse bébé tu es juste ce qu'il me faut / tu ronronnes quand je te purge / je te pompe pendant que tu cries - se sentir si vivant / je t'active et te mets en 45 / paroxysme d'un accord hurlant / je te donne tout ce que j'avais en réserve / un moment de silence et tu es remplie à ras-bord / plus vide qu'avant / oh - ce subtil petit son / alors que je me retire / un plat terminé dans mon assiette / et tout est à propos / un carré arrondit de cupidité / tu t'es abandonnée au rythme / tournoyant autour de ton trou / le disco t'as rendu célèbre / mais ce soir tu en as goûté l'esprit / je t'ai pompé pendant que tu criais - senti si vivant / je t'ai activé et passé en 45 / tu es juste en train d'en redemander / mais j'ouvre la porte / (ce soir je vais tomber...) / tu es une nouveauté dépassée maintenant alors / je te laisse tremblante sur le sol...
// QUATRE: MA REINE DISCO // ma Reine Disco... / ma Reine Disco - allez disco...







face2_________________________________________________________


pourquoi ne puis-je pas fermer les yeux








06) royaume de la déchéance___________________________

bienvenue ici-bas sur la planète Terre(R)



// on nous vend des Jouets(R) dans des dessins animés bon marché / on nous vend des Voitures(R) dans le dernier Bond(R) / ça vient vite / on nous vend des Modes(R) par le biais des stars de séries / on se vend Soi-Même(R) dans un feuilleton-docu / ça va trop loin / Vie(R) à vendre / pourrait-on juste me dire je vous prie ce qui se passe? / je veux dire que pour commencer nous nous payons des fastfoods qui rendent gras et fatigués / alors nous payons des ascenseurs / ainsi nous n'aurons pas à monter les trois étages menant à nos appartements / après nous achetons de phénomènales machines MaîtreMarcheur(R) / alors nous pouvons maigrir tout en regardant quelqu'un préparant de la vraie nourriture à la télé / maintenant, si cela ne fait pas de nous des gagnants je ne sais pas quoi faire / je pari que nous devrions nous prendre en main nous-même, si le monde ne prenait pas le relais / et maintenant vous pensez peut-être que vous devriez voir un psy / à l'aide vous vous sentez encore vivant - yeah, c'est un projet / dites-nous juste qui va payer / on nous vend un Homme(R) dans un discours de la Maison-Blanche(R) / puis une Femme(R) fortement pressée / entre deux seins bien rebondis sur une plage d' Alerte à Malibu(R) / on nous vend Nous(R) parout où je me retourne / tout en les présentant Eux(R) / pour faire le plein de points sur notre interêt / tout à vendre / tout est à vendre... / bienvenue ici-bas sur la planète Terre(R) / s'il vous plait ne nous demandez pas ce qui en vaut la peine / vous pouvez vous rendre compte que le monde que vous avez trouvé / est légèrement délabré et usé / on nous en a vendu chaque souillure / maintenant si vous souhaitez vous plaindre / il y a une plage horaire ouverte à 18h / c'est le moment où les Européens écoutent / si vous démolissez mon monde / je vous prie juste d'essayer de le faire gentiment... / il y a de l'amour à l'intérieur / pour un rêve qui tend à mourir / regardez, ça n'est vraiment que du temps et des choix: le fastfood nous fait gagner assez de temps pour trouver un moment pour déjeuner exactement quand on veut / les ascenseurs nous économisent encore un peu plus / et le MaîtreMarcheur(R) nous laisse le choix de monter les escaliers quand on veut / le temps est si important de nos jours / c'est devenu une putain de maladie / et je devine dans un sens que ça l'est / depuis que c'est destiné à nous tuer tous à la fin / maintenant avec tout le temps et l'argent que nous planquons bien pour d'autres dépenses / je peux seulement supposer que les places pour l'enfer sont très chères / et pour plusieurs raisons / c'est important d'être le premier de la queue / on nous vend Dieu(R) en 2-en-1 avec la Honte(R) / on nous vend la Guerre(R) / et la commercialisation semble être tout à fait la même / on nous vend la Peur(R) à la télé chaque jour / une forme pour tous les goûts / si le goût est bon nous payons volontiers / tout à vendre / nous sommes tous à vendre... / bienvenue sur l'unique Terre(R) / je vous en prie réjouissez vous rien que de votre naissance / vous apprendrez à prendre plus que vous ne donnez / achetant des cicatrices nous devons vivre avec / on nous a vendu chaque cicatrice / d'une façon ou d'une autre ils ont fait de nous ce qu'on est / nous voulons tous cette place à 18h / mais personne n'écoute vraiment / non / pas plus que ça / nous sommes tous trop occupés / à acheter du Sexe(R) / à acheter la Guerre(R) / oh / à acheter de la Confiance en Soi(R) / de la Sécurité(R) / des Assurances(R) / juste à acheter Encore et Encore(R) / puisque vous démolissez mon monde / je vous prie juste d'essayer de le faire gentiment... / (il reste de l'amour à l'intérieur pour le rêve qui tend à mourir) / puisque vous démolissez notre monde... //












07) mme vierge marie moderne____________________________

vous ne serez plus jamais les mêmes


// nous vous ferons taire / il y a une femme qui brûle sur la place centrale / des yeux noirs de jais et des cheveux longs détachés / criant / pendant que de funestes vautours aux airs suffisants tournoient et observent impétueusement / des gouttes de sueur sur la peau pâle comme du satin / et comme des flammes enragées qui la réduisent en cendres / on a dit à leur décharge: / stupidité et ignorance / préjugés et intolérance / tout semble tellement plus sage quand s'est embellit / en Latin / la vie ne sera plus jamais la même / j'ai un monde plus grand depuis que j'ai trouvé Dieu / la vérité ne sera plus jamais la même / j'ai l'esprit plus sensé depuis que j'ai trouvé Dieu / j'ai trouvé... / Mme Vierge Marie Moderne / toute pâle et lasse / supportant son surpoids de gosses dans les banlieues de Suburbia / un beau genre chrétien basé sur le salaire / et une église où elle peut simplement être présente / et là de l'autre côté, du Caucase nous voyons / Mme Vierge Marie Moderne / devenue Deep Throat / sur la télé câblée internationale / et vous persistez à parler de progrès et d'égalité / mais pour moi / la bataille écrase toujours mes amis / pauvre de moi qui pensait toujours / que la vie était faite pour la vivre / et que céder au désir / était tout offrir et être offert / la vie ne sera plus jamais la même / j'ai une meilleure vision depuis que j'ai trouvé Dieu / la culpabilité ne sera plus jamais la même / je suis au-dessus de tout ça depuis que j'ai trouvé Dieu / j'ai trouvé Dieu... / la vie ne sera plus jamais la même / j'ai une meilleure vision maintenant / il y a toujours quelqu'un d'autre à qui faire porter la responsabilité / je suis dans l'équipe gagnante maintenant / la mort ne sera plus jamais la même / je suis sur la voie royale maintenant / aucun problème si je suis responsable / j'ai une plus juste cause maintenant / l'amour ne sera plus jamais le même / le désir ne sera plus jamais le même / la honte ne sera plus jamais la même / je ne serai plus jamais le même / et / vous ne serez plus jamais les mêmes //









08 ) idiocracie_____________________________________________

quand tu te réveilleras tu seras démocratisé


// silence / peau froide / esprit sombre / lumière bleue / brisé / fermé / articulations / tout blanc / babel / fait froid / coeur de la mine / or noir / échec / serrure fermée / crosses d'arme à feu / tout vendu / nous attendons / alors / ferme les yeux / détends toi et inspire profondément maintenant / crois aux mensonges / quand tu te réveilleras tu seras / démocratisé / violence / goupille froide / croûte de sang / aveuglé / feuilles humides / aiguilles / sourires blasés / lit dégoûtant / culpabilité tranchante / cicatrice sale / pêché souillé / chrome mortel / pieds-nus / mauvaise voie / lumières bleues / amène moi / maison / nous attendons / alors / ferme les yeux / détends toi et inspire profondément maintenant / crois aux mensonges / quand tu te réveilleras / nous semblerons tous beaux / alors ferme les yeux / inspire juste profondément encore une fois / et fantasme / simule que le monde que nous constituons / est un paradis / pourquoi ne puis-je pas fermer les yeux / pourquoi ne puis-je pas simplement être hypnotisé / industrialisé et privatisé / tout hypnotisé / parce que je peux voir / et ce que je vois autour de moi / me paralyse / oui je vois / et ce que je vois n'est pas digne d'une démocratie / c'est incivilisé / alors je t'en prie ferme mes yeux / je ne veux pas voir / cette non-démocratique / semi-automatique / médiocracie et hypocracie / simulant d'être libres / sous la dépendance des drapeaux flottants en plastique / pour cette idiocracie / ferme les yeux... //










09) de la flamme au papillon de nuit___________________________

nous sommes les débris du saccage


// je rêve de l'été / je rêve du soleil / caressant mon visage / je vais ouvrir les yeux / laisse le briller de tous ses éclats / susciter des tempêtes de sable / suivre cette voie jusqu'à mon coeur / et cela me pendait au nez / tous les jours de ma vie / c'est là que j'arrête le combat / les yeux grands ouverts / tu as prit cette lame / et tout saccagé / et d'un geste / mis ton cou à nu / qu'avons nous fait qui n'allait pas? / j'ai eu une fois les yeux bleus / curieux et sage / maintenant ils sont noirs à cause de cet / âge obscur de mensonges / nous sommes tous privatisés / industrialisés / nous capitalisons sur le champ de notre / vision / tout est dans les yeux / les yeux - déchirant de chagrin / brûlant de colère et de passion et de désir / le souffle rapide de la pensée / de frénésie et de rires / une terre de défi / un sol ferme de confiance / (ça nous pend au nez - chaque jour de notre vie) / (nous devrions commencer à lutter les yeux grands ouverts) / mais je suis posé là / dans ce monde devenu fou / où tout est à vendre / de la nature, au-delà des étoiles jusqu'à l'ADN / alors je peux volontiers dire / que je serai le premier à casser cette norme / chaque jour / par tous les moyens / et le dernier à se rallier / à traquer la Menace Quotidienne / ou n'importe quelle proie de marque / tu as prit cette lame / et tout saccagé / et d'un geste / mis ton cou à nu / qu'avons nous fait qui n'allait pas? / nous avons eu une fois les yeux bleus / sondant les cieux / maintenant ils ont noircis / à cause de cette vie moderne / toute privatisée / industrialisée / un echec / repoussant et douloureux pour les yeux / un petit pas pour l'homme / peut-être que cette fois je volerai / et si je heurte le sol / c'est le signe que nous mourons tous / nous sommes les débris du saccage / les soupes de saison / avec des dollars en signe de cicatrices / issues de cet âge obscur de trahison / nous savons tous comment crier / alors nous apprenons à sourire / comment sourire / nous disons tous la vérité / dites nous la vérité! / alors nous apprenons comment mentir / et oh, comme nous mentons / comme nous / mentons / quand vous baisserez la tête demain / devant le monde que l'on construit aujourd'hui / je veux que vous vous rappeliez / que je m'accrochais à ma terre / et je daisais non / (dit non) / je disais non... / dit non! //









10) la pluie entre__________________________________________

tu ne te souviendras jamais de mon nom


// "COURSE" // dans tout juste un an une autre tempête viendra / emporter un peu plus de sang / son manque de haine, de politique et de principes / nous a laissé aveugle / grand ouvert / nos armes liées / pour ce vieux monde qui a vu notre pire visage / son amour s'usant de plus en plus à longueur de journée / et chaque once de dégât / que nous lui aurons fait subir / obtiendra le meilleur de nous / oh, et les restes sont pour nous / laisse pleuvoir... / la pluie entre... / la douleur sort / il y a dans sept ans je verrai un homme / un instant étalé sur des années / ses yeux juste brillants / et alors quelquechose a changé / une cage vide / un bourgeon pourpre / a poussé dans la boue / laisse pleuvoir / en seulement dix minutes je verrai un enfant / achetant du lait tout habillé de guenilles / et sans penser qu'il allait / recouvrir sa main nue / au froid / oh, et ça me donne de l'espoir / laisse pleuvoir... / la pluie entre... / la douleur sort // "DEBOUT" // et la pluie nous lavera jusqu'aux os / en en laissant des milliers dans son sillon / nettoyant toutes les blessures de la chair / de notre temps / de tous les crimes / de chaque gramme de poussière et de saleté / dans deux secondes je toucherai le sol / un instant étalé sur des années / et mes yeux brilleront / et alors tout a changé / une cage vide / un bourgeon pourpre / une rue de sang / une rose de ville éclot pour accueillir la pluie / tu ne te souviendras jamais de mon nom / mais je t'aimerai toujours autant / tu ne te souviendras jamais de mon nom / mais je t'aime toujours autant / toujours autant / toujours autant / tu ne te souviendras jamais de mon nom / mais je t'aime toujours autant / toujours autant // "CHUTE" // la pluie entre ... / (une rose de ville) / (une rue de sang) / dans deux secondes je toucherai le sol... //






à suivre...
Travailler plus pour gagner plus et s'acheter un billet pour Moscou

Avatar de l’utilisateurChris_LaFouine
Omni... BE !
Messages: 2091
Inscrit le: 29 Mars 2005, 23:02
Localisation: Nantes

Messagepar Chris_LaFouine » 09 Fév 2007, 23:23

Très bon boulot Tim... le concept est un peu plus clair maintenant!
Image Death progressif

Avatar de l’utilisateurjo
AdministrateurAdministrateur
Messages: 3695
Inscrit le: 10 Sep 2003, 16:36
Localisation: Royaume de Norvège

Messagepar jo » 09 Fév 2007, 23:41

chapeau tim, et merci ! Il te réussit plutôt bien niveau motivation ton nouvel appart à Lyon :wink:
La traduction de Scarsick étant tellement subtile, le fait d'avoir la tienne en plus de celle de Mateow ne peut être que bénéfique
Image

Avatar de l’utilisateurderF
AdministrateurAdministrateur
Messages: 2173
Inscrit le: 26 Août 2003, 23:49

Messagepar derF » 10 Fév 2007, 00:58

Excellent Tim ! Merci beaucoup :)

Une traduction étant beaucoup affaire d'interprétation, la tienne est plus que la bienvenue ! :)

Merci encore !!

Avatar de l’utilisateurMr Manatane
Used To PainUsed To Pain
Messages: 618
Inscrit le: 14 Avr 2005, 15:39
Localisation: ...Orléans (45)

Messagepar Mr Manatane » 20 Mars 2007, 13:10

Whaooo...merci et bravo!! Allez, lecture / écoute /lecture / écoute.... :twisted: :twisted:
Image...

Avatar de l’utilisateurmire2
Perfect ElementPerfect Element
Messages: 939
Inscrit le: 30 Sep 2004, 11:19
Localisation: Puteaux

Messagepar mire2 » 20 Mars 2007, 20:24

Merci à tout les deux...travail enorme mais passionnant...quel plaisir d'avoir des membres de cet envergure sur ce forum...Merci beaucoup!!! :wink:

Messages: 139
Inscrit le: 05 Mars 2007, 17:19
Localisation: sud de la france

Messagepar infinitedreams » 21 Mars 2007, 17:21

C'est vraiment du beau boulot! Merci!
J'avais pas le temps de m'y pencher mais grace à votre travail, le disque va prendre encore plus d'intensité! Super! :)
Lost my love, Lost my life
In this garden of Fear......
In a BRAVE NEW WORLD

Avatar de l’utilisateurFox
PilgrimPilgrim
Messages: 153
Inscrit le: 21 Fév 2007, 17:59
Localisation: Nantes

Messagepar Fox » 22 Mars 2007, 11:55

Ouf ! Somme de boulot remarquable, surtout quand on voit la complexité stylistique des textes du Danou. :shock:

Bravo aux courageux, je me plonge dans cette exégèse ! :wink:
"Le soir du diable s'est décomposé, me déchirant les joues" _ Ange

Avatar de l’utilisateurtim
Used To PainUsed To Pain
Messages: 421
Inscrit le: 25 Oct 2004, 15:21
Localisation: Elysée

Messagepar tim » 22 Mars 2007, 14:32

Merci pour vos remerciements. :D
Je profite que du monde repasse ici pour vous encourager à lire ces traductions avec du recul. Ce ne sont pas les textes de Daniel, mais une interprétation, mon niveau d'anglais pris en compte. :wink: Alors n'hésitez pas à prendre votre dico pour vous en faire votre propre idée.

Avec jo, on s'était dit que ça pourrait être pas mal d'arranger un peu cette traduction (en la complétant par celle de Mateow à venir). Je pense que pas mal de gens passeront par cette traduction, comme je l'ai fait avec les albums précédents, alors ça serait bien pour tout le monde, que celle-ci soit la plus correct possible.
Du coup je peux me proposer pour la rééditer, au fur et à mesure, suivant des corrections que vous auriez à suggérer. Je m'y suis pas recollé depuis, mais je pense qu'il y a un paquet de trucs à arranger.
Alors n'hésitez pas à signaler des erreurs ou des sens plus intéressants, des choses que je n'aurais pas vu ou compris. Après, suivant les remarques, peut être que ça demandera concertation pour proposer des solutions.
Aux admin, je ne sais pas si il faut faire ça dans ce topic ou ailleurs, vu que ça pourrait peut-être faire parler, suivant différentes interprétations des gens...
Travailler plus pour gagner plus et s'acheter un billet pour Moscou

Suivant

Retour vers POS. Archives

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron