Pain of Salvation @ Paris (18/12/09) - Après-concert

Partagez vos impressions, évoquez les playlists, organisez vos co-voiturages...

Modérateurs: Lateralus, derF, Mr[P], jo

Avatar de l’utilisateurjo
AdministrateurAdministrateur
Messages: 3695
Inscrit le: 10 Sep 2003, 16:36
Localisation: Royaume de Norvège

Messagepar jo » 21 Déc 2009, 18:35

Toi t'étais derrière Chris Guichard ;)
Image

Avatar de l’utilisateurChris_LaFouine
Omni... BE !
Messages: 2091
Inscrit le: 29 Mars 2005, 23:02
Localisation: Nantes

Messagepar Chris_LaFouine » 21 Déc 2009, 20:07

Non, j'étais tout derrière, les bras croisés... et je prends jamais de photos/vidéos pendant un concert, je préfère laisser ça aux autres :P
Image Death progressif

Avatar de l’utilisateurPanda
Human
Messages: 20
Inscrit le: 21 Déc 2009, 16:33
Localisation: région parisienne (94)

Messagepar Panda » 21 Déc 2009, 21:53

Ben le mec devant je pouvais pas lui en vouloir, il a payé sa place comme tout le monde et c'est normal de vouloir être devant, surtout qu'il était avec sa copine pas très grande. Par contre le mec à côté de moi qui avait le plus souvent les yeux braqués sur son écran et la tête baissée pour trier ses photos, sans profiter du concert (ou alors en le cachant bien) et en m'empêchant de lever les bras, ça m'a un peu saoulé.

Tiens j'ai oublié de dire aussi, n'étant pas un habitué des concerts de PoS je ne savais pas qu'ils jouaient Hallelujah :P C'était plutôt cool, surtout que le public était là, et à la rigueur, à choisir entre les deux chansons posées que sont Undertow et Hallelujah, en live j'ai préféré la 2eme.

pierre
Human
Messages: 10
Inscrit le: 20 Nov 2009, 15:03

Messagepar pierre » 22 Déc 2009, 19:02

J'ai bien aimé:
- Johan qui a failli se casser la gueule en montant sur la fauteuil pendant Diffidentia
- Le jean de Daniel, surtout de derrière
- Daniel qui fait sa Diva par terre pendant If you wait
- Falling bien chiée comme il faut, niveau son et interprétation
J'ai pas n'aimé:
- le solo de batterie car j'aime pas les solos de batterie
- pas assez de morceaux de Scarsick
- j'ai pas pu rester à la fin pour rencontrer les gens du forum

Voilà, pour moi PoS c'est avant tout une musique émotionnellement forte quasi sans équivalent, et non juste de la technicité ou un bon son de guitare, et là ce soir-là il y avait vraiment ça, de la puissance, de la chaleur, de la beauté, des pains, des sentiments en barre.

Animae
SpiritSpirit
Messages: 106
Inscrit le: 26 Juil 2005, 19:25
Localisation: Stockholm

Messagepar Animae » 23 Déc 2009, 18:15

Le problème de son sur Falling, vous parlez des "problèmes" de la guitare de Gildenlöw ? A mon avis, ces problèmes étaient fait exprès. Ca donnait un style, une autre émotion à la chanson. Bon, de toute façon, je ne trouve pas que cette chanson ait un grand intérêt, sauf annoncer Perfect Element.
Image

Avatar de l’utilisateurjc thefrench
Used To PainUsed To Pain
Messages: 436
Inscrit le: 27 Fév 2007, 13:15
Localisation: carcassonne

Messagepar jc thefrench » 23 Déc 2009, 18:52

Animae a écrit:Le problème de son sur Falling, vous parlez des "problèmes" de la guitare de Gildenlöw ? A mon avis, ces problèmes étaient fait exprès. Ca donnait un style, une autre émotion à la chanson. Bon, de toute façon, je ne trouve pas que cette chanson ait un grand intérêt, sauf annoncer Perfect Element.


Non c'etait pas fait expres. Son emetteur gresillait à cause du frottement sur le fauteuil quand il etait assis. Il etait pas tres content visiblement.
ma petite chaine youtube avec mes covers pourries de gratte.
http://www.youtube.com/user/jcalias31?feature=mhee

Avatar de l’utilisateurchamallow
Perfect ElementPerfect Element
Messages: 837
Inscrit le: 18 Sep 2004, 05:52

Messagepar chamallow » 24 Déc 2009, 10:56

Avis "mitigé" ;) donc pour ma part concernant ce concert.

Toujours sympathique dans son ensemble, mais j'ai dû faire face (comme au récent Hellfest dans une autre mesure) à un certain nombre de passages que j'ai trouvés ennuyants, et là je fais un big High 5 à Chris. J'apprécie d'ailleurs que des gars comme chrissou n'hésitent pas à faire entendre ce qu'ils ont réellement pensé. (Quoique comment prendre au sérieux un mec qui compare tout et n'importe quoi à Meshuggah :lol:).
Je me retrouve aussi pas mal dans l'avis de Ash (super t-shirt! Bienvenue Ash!).

Finalement ce qui m'a le plus dérangé, c'est bien la setlist, qui tant par son organisation que par son contenu, ne m'a que moyennement convaincue. Il ne m'en a pas fallu plus pour ne pas trouver ce concert transcendant.


Vendredi 18.12.
La neige de la veille se transforme peu à peu en verglas dans les rues de la capitale. Je sais que je ne serai pas à l'heure ce soir et je redouble de vigilance pour ne pas me casser la gueule dans mon empressement à me rendre à la salle. Je finis hélas par manquer Zubrowska que je ne connais pas du tout, alors que c'était une occasion sympa pour les voir.

J'arrive donc pile pour Pain Of Salvation qui démarre avec une sacrée intro qui a le pouvoir de faire immerger efficacement dans n'importe quel de leurs shows : Remedy Lane. On enchaîne parfaitement avec les trois morceaux suivants, que du bonheur pour Used, Diffidentia est très sympa, et je suis ravie d'entendre Linoleum, superbement interprétée et bien catchy, d'autant que moi j'apprécie le nouveau son de cet EP.

A ce moment du concert l'Elysée Montmartre n'est pas plein et il y a encore pas mal d'espace sur les côtés ainsi qu'au fond de la salle, ce soir-là en petite configuration. Le public en général me semble plutôt endormi en début de concert mais est réceptif et finira par se lâcher beaucoup plus ensuite, jusqu'à l'ultime tube du groupe. A la fin des deux heures de show, tout le monde sera comblé et ravi (ou presque).

Le Pain of Salvation que j'ai en face de moi fait plaisir à voir, je dirais même "les nouveaux venus" font plaisir à voir. Ils ajoutent une bonne dose de personnalité au groupe, dont on a pu trop souvent avoir l'impression qu'il était effacé derrière le cerveau et le fort charismatique Daniel G.. Je souhaite que ça continue ainsi pour le futur. Le bassiste assure (malgré les problèmes techniques) et j'ai particulièrement apprécié le jeu de notre petit frenchie de batteur tout au long du set. Sans parler, entre autres, des choeurs assurés de façon très pro par les membres de cette fine équipe. Seul Fredrik qui fait du bon boulot reste effacé.


Après mon enthousiasme pour Linoleum, les premières notes d'Ashes, certes mignonnes, marquent le début de mon ennui.
Ashes est culte, une valeur sûre. Mais une valeur sûre qui se manie avec parcimonie. Là c'est du mâché tout cuit, je n'ai personnellement rien ressenti, surtout pas après ce Linoleum assez tonique. Même tarif pour Undertow (d'autant plus dans cette version live). Bof bof. Je reconnais toutefois le pouvoir émotionnel de ces morceaux et la performance toujours impressionnante de Daniel. Je suppose que ça ne peut que satisfaire un certain nombre de fans, en particulier ceux qui assistent à leur 1er concert.

On attaque la partie costaud avec l'enchaînement Falling / The Perfect Element. TPE est un morceau qui m'a toujours fait rêver. Rêver parce qu'il est énorme, rêver parce que je rêvais justement de le voir en live. Et là je rejoins encore Chris sur ses impressions : ça n'a pas été aussi magique que je l'avais imaginé. Pourquoi ? La Perf était très cool. Simple histoire de contexte je pense (sans compter les soucis précédents sur falling). A noter qu'après le concert je me suis passé un certain "TPE I", alors que ça faisait bien 3 ans qu'il n'avait plus tourné dans ma platine : pas de doute, c'est toujours autant efficace. Le problème ne venait donc pas (que) de moi.
Quant à Fandango le groupe maîtrise, mais là encore je m'ennuie. Je finis même par trouver ça long.

Handful of Nothing et Inside en revanche envoient le pâté et font plaisir à (re)voir.
If you wait est un super morceau, mais je me dis aussitôt que s'ils jouent celui-ci, ils ne joueront forcément pas les autres de l'EP. Alors que finalement ce sont ces morceaux plus que le reste qui m'ont fait venir. De toute évidence, je ne m'attendais pas à d'autres 'raretés' qu'on finira peut-être par avoir la "chance" de voir (Cf. par exemple la setlist rêvée de fred99 dans le topic SETLISTS).
On a toutefois pu se délecter de Nightmist dans sa nouvelle version live, qui plus que TPE, fut la bonne surprise de la soirée. L'un des tous meilleurs moments de ce concert. Le morceau tiré d'Entropia est énorme. L'interprétation live est géniale. Beaucoup d'inspiration, le groupe se fait plaisir et là je prends mon pied.


Rappel.
Contrairement à d'autres le solo de Léo joué plus tôt ne m'avait pas dérangé, je l'avais même trouvé extrêmement sympathique, et je préfère toujours un petit solo de batterie qu'un vide total où il faut attendre les zikos. L'apparition de Daniel qui fout de la flotte sur la batterie pour la faire rebondir sous l'effet des frappes de Léo était bien marrante.
Si en revanche il y a vraiment un passage que j'ai trouvé dispensable, c'est bien "Hallelujah". Une horreur. Sans nom. Oui c'était beau. Mais non ce n'est pas ce que j'ai envie d'entendre POS jouer. J'aurais préféré un autre morceau à la place. Hallelujah m'a semblée complètement hors de propos, c'était mielleux à souhait, bref tout ce que j'exècre au plus haut point. :lol: En résumé, cette reprise a pour moi été le coup de massue dont je me serais largement passée et que j'ai eu du mal à digérer jusqu'à l'entrée en scène de la Reine du Disco.

Conditionned avait l'air plutôt cool. (sauf que j'étais encore sous l'effet du morceau précédent, pas pour les mêmes raisons que certains vous l'aurez compris :lol:)

Enfin, nous voilà à Disco Queen. Un peu avant le début du morceau, Admiral la reine disco de la soirée, me montre furtivement sa botte secrète...Le bougre s'apprêtait à sortir le grand jeu : Perruque disco et lunettes à paillettes, ces dernières ayant instantanément attiré l'œil vif de Gildenlow.
Cf. ma mini vidéo pour la suite.
Ambiance festive et sourires communicatifs. C'est un sacré morceau, et de groupes qui auraient pu l'inventer, je n'en connais décidément qu'un seul.


Alors que penser de ce concert au final ?

Bonne ambiance, superbe performance malgré les divers soucis. Mais véritable ennui généralisé. Et puis est-ce que le nouveau son de POS correspond aux anciens morceaux ?
J'ai eu affaire à un groupe qui n'a pas réussi à me captiver alors que je venais sans à priori (contrairement au Hellfest) et pour profiter un maximum.
Cela dit ça fait très plaisir de savoir que des personnes comme Saya aient adoré le concert. ;)

POS est un groupe dont je ne suis plus fan depuis Scarsick mais qui continue de me faire délirer, simplement parce qu'il fait preuve d'une inventivité pertinente, d'une rare effronterie (même si ça a aussi beaucoup tendance à m'embêter), c'est toujours l'un des groupes les plus entiers, complets que je connaisse. Je constate même aujourd'hui à l'écoute de ce nouveau POS un sentiment de fraicheur qu'on ne trouvait pas auparavant (paradoxal quand il s'agit d'un vieux feeling rock'n'roll non ? :lol: ).
J'attends donc le prochain album avec intérêt, car j'ai eu l'impression lors de ce concert qu'on se situait dans un entre-deux assez étrange. Je rejoins Ash quand il parle d'un groupe "qui demande à se faire connaître". Personnellement cette idée ne me déplaît pas, et ce serait cool de les voir s'affirmer (voire même s'assumer ?) entièrement avec le prochain album.




Le problème de son sur Falling, vous parlez des "problèmes" de la guitare de Gildenlöw ? A mon avis, ces problèmes étaient fait exprès. Ca donnait un style, une autre émotion à la chanson. Bon, de toute façon, je ne trouve pas que cette chanson ait un grand intérêt, sauf annoncer Perfect Element.


J'ai lu hier quelque chose de similaire et d'assez marrant sur les problèmes techniques survenus au concert. Un petit post à lire sur le blog myspace de Per Schelander, rubrique Concert de Paris.


Et pour terminer ce giga-postage que moi-même j'en crois pas mon double globe occulaire :

Petite vidéo de la fin du concert. Son pourrave. Enjoy :
http://www.youtube.com/watch?v=WGYA5LW1-g4
*-*

Avatar de l’utilisateurPanda
Human
Messages: 20
Inscrit le: 21 Déc 2009, 16:33
Localisation: région parisienne (94)

Messagepar Panda » 24 Déc 2009, 13:50

Merci pour la vidéo, ça fait toujours un petit souvenir^^ (surtout que la seule vidéo que j'ai prise est inaudible, j'ai du petit matos :/)

Je suis d'accord sur le fait que Nightmist était la meilleure surprise de la soirée, mais je regrette quand même qu'il n'y ait pas eu d'autre morceaux d'Entropia >.<

Et sinon c'était pas le bassiste de Zubrowska qui a mis de la flotte pendant le solo de batterie ? Ou j'ai rêvé ?

Avatar de l’utilisateurGiuliano
SpiritSpirit
Messages: 38
Inscrit le: 01 Nov 2009, 19:17
Localisation: Loire-Atlantique

Messagepar Giuliano » 24 Déc 2009, 23:09

Panda a écrit:Et sinon c'était pas le bassiste de Zubrowska qui a mis de la flotte pendant le solo de batterie ? Ou j'ai rêvé ?


Tu as rêvé :lol: ! Les gars de Zubrowska étaient à côté de moi à ce moment là :wink: !

Avatar de l’utilisateurChris_LaFouine
Omni... BE !
Messages: 2091
Inscrit le: 29 Mars 2005, 23:02
Localisation: Nantes

Messagepar Chris_LaFouine » 25 Déc 2009, 01:56

Cham, ton post est long, super chiadé, tellement vrai, sincère et chou...

[spoiler]... comme Meshuggah[/spoiler]

Je te rejoins sur pas mal de choses. Le moment où j'ai vraiment décroché c'est Ashes/Undertow et du coup, ça a dû pas mal jouer sur mon appréciation de Falling/TPE/Fandango. A les réécouter en original plus tard je me suis pris une belle baffe vu à quel point ces morceaux sont puissants...

[spoiler]... comme Meshuggah[/spoiler]

Pour le problème de son, si vous parlez du son bizarre qui se faisait entendre quand Daniel jouait, alors là oui, c'est 100% prévu, c'est un effet "vieux magnéto" qu'il y avait sur son son. Donc ça oui, ça donnait un charme, mais ça n'empêche pas que les gros pains crados et le jack qui se débranchait une fois de temps en temps étaient pas prévus.

Du coup, pour moi, les seuls moments où je me suis vraiment éclaté, c'était quand on racontait des blagues entre ITPiens dans le bar et au McDal! Et revoir les quelques vieux du forum et les ptits nouveaux, ça fait tout chaud dans mon petit coeur...

[spoiler]... comme Daniel Guichard! <-- AAAAAAAAAAH j'vous ai bien eus! Je sais faire preuve de sobriété et d'inventivité pour prendre les gens à contrepied! (Comme Meshuggah \o/)[/spoiler]
Image Death progressif

Avatar de l’utilisateurJay d'ail
PilgrimPilgrim
Messages: 218
Inscrit le: 09 Mai 2008, 20:54
Localisation: Paris

Messagepar Jay d'ail » 25 Déc 2009, 04:33

Eh bien en ce qui me concerne c'était mon premier concert du groupe, et j'en suis sorti plus que ravis.

Certes la set list était déjà vue, prévisible, mais si on fait abstraction de ces deux éléments (comme quand on les voyait pour la première fois comme moi), elle était très solide.
Oui, il y a eu beaucoup de classiques et de morceaux déjà joués mais :
- Used reste un de mes morceaux préférés, et pour entamer le concert ça vous propulse la tête dans les étoiles direct
- Ashes passe incroyablement bien en live, autant j'ai tendance à me lasser de la version studio à force de l'écouter, autant là j'ai pas boudé mon plaisir !
- Undertow a été magnifiquement interprétée, mieux que sur le DVD j'ai trouvé, après il faut aimer cette nouvelle version c'est sûr, en tout cas personnellement elle me prend par les tripes et j'aime ça.
- Inside c'était incroyable tellement ça débordait d'énergie, Daniel est un fou...
En plus de tout ça on a eu les nouveaux morceaux, plus les surprises type Perfect Element, ce qui nous fait dans l'ensemble une set relativement solide en elle même.

Concernant l'interprétation, le son n'était pas parfait mais la musique restait largement intelligible, il y a eu pas mal de pains, mais franchement c'était limite du détail tellement j'ai trouvé ça éblouissant. Il y avait de l'énergie, de la conviction, chaque membre a du mérite, j'ai d'ailleurs été agréablement surpris par les nouveaux, Léo bien sûr qui s'est très bien intégré au groupe apparemment, mais surtout par Per, que je ne connaissais pas vraiment et qui s'est montré plus qu'à la hauteur, il a une bonne présence scénique, et la basse est passée nickel malgré quelques pépins techniques. Et surtout je dois dire que j'ai été pas mal impressionné par Daniel, un sacré frontman, avec beaucoup de charisme, on sent quand même malgré tout le talent qu'il y a autour qu'il est l'élément central du groupe, et j'ai trouvé appréciable ses nombreuses interactions avec le public.

Bref, je ne pense pas qu'il soit utile que je détaille beaucoup plus l'essentiel a déjà été dit, en gros j'ai adoré ce concert de bout en bout, et j'ai vraiment hâte de pouvoir les voir à nouveau (j'espère par ailleurs que le flop relatif de cette soirée les empêchera pas de revenir dans de bonnes conditions et prochainement de part chez nous).

Avatar de l’utilisateurAdmiral Prawn
Crevette venue de l'espace
Messages: 1654
Inscrit le: 10 Juin 2005, 12:12
Localisation: Ministère de l'inculture

Messagepar Admiral Prawn » 25 Jan 2010, 01:38

Vous savez quoi ? Ben j'ai mis mes photos en ligne !!! Cliquez sur la nimage !

Image
Image

Avatar de l’utilisateurearwen
Human
Messages: 29
Inscrit le: 15 Déc 2009, 18:52
Localisation: Lyon

Messagepar earwen » 25 Jan 2010, 07:55

Merci pour les photos !

Avatar de l’utilisateurMetalYogi
AdministrateurAdministrateur
Messages: 2836
Inscrit le: 09 Sep 2003, 22:41
Localisation: Rouen

Messagepar MetalYogi » 25 Jan 2010, 09:45

Ouéééé! \o/
Spa trop tôt! :p
Si une scie scie un cyprès, six scies scient the number of the beast

Avatar de l’utilisateurAdmiral Prawn
Crevette venue de l'espace
Messages: 1654
Inscrit le: 10 Juin 2005, 12:12
Localisation: Ministère de l'inculture

Messagepar Admiral Prawn » 26 Jan 2010, 18:20

Franchement, à peine plus d'un mois après le concert, ces temps-ci, c'est un petit miracle...

Comparé à d'autres groupes, c'est même super tôt :lol: . La preuve, le 21 janvier, j'ai mis en ligne des photos datant du 19 septembre... Classe non ? :D
Image

PrécédentSuivant

Retour vers POS. Concerts

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 2 invités

cron