Road Salt Two

Faites part de vos critiques, de vos interpretations, vos attentes, discutez des concepts, etc... sur tout ce qui touche les oeuvres de PoS et les side-projects de ses membres...

Modérateurs: Lateralus, derF, Mr[P], jo

Avatar de l’utilisateurearwen
Human
Messages: 29
Inscrit le: 15 Déc 2009, 18:52
Localisation: Lyon

Re: Road Salt Two

Messagepar earwen » 29 Sep 2011, 20:26

C'est pas grave, en attendant le 3 octobre j'ai de quoi occuper mes oreilles: nouveaux Dream Theater, Opeth et Steven Wilson... :D

Avatar de l’utilisateurReckless
SpiritSpirit
Messages: 40
Inscrit le: 27 Août 2011, 22:12

Re: Road Salt Two

Messagepar Reckless » 29 Sep 2011, 21:58

L'avantage des embouteillages, c'est que j'ai pu l'écouter deux fois de suite ce matin. L'inconvénient, c'est que j'ai été en retard en espagnol x) Bref. J'ai adoré. J'oserai pas dire que c'est le CD de l'année parce que je commence tout juste à explorer le metal, mais c'est un des meilleurs albums, tous genres confondus, qui aie élu domicile sur mon disque dur.
Après dissection avec Ayame (elle a méchamment craqué sur The Physics Of Grindlocks, d'ailleurs je ne peux plus connecter MSN sans qu'elle vienne me chanter "Je vous donnè la misssère, je vous donnè la vii" :mrgreen: ), je suis toujours incapable de dire ce que j'ai préféré, mais j'adore les cordes (si ce sont des cordes, moi et les instrus...) sur Softly She Cries, Healing Now et To The Shoreline me font planer (gare au timing, à éviter dans le bus/metro/tram ^^) et curieusement, alors que l'extrait m'avait franchement pas accrochée, j'ai craqué sur 1979. Idem pour Of Salt alors que sa grande soeur Of Dust ne m'a jamais fait très forte impression.
L'humour, je l'aime nul et légèrement grillé, surtout quand y'a un peu de noir dessus =)

Avatar de l’utilisateurjc thefrench
Used To PainUsed To Pain
Messages: 436
Inscrit le: 27 Fév 2007, 13:15
Localisation: carcassonne

Re: Road Salt Two

Messagepar jc thefrench » 30 Sep 2011, 00:43

Bon deja je pense que cet album est plus facile à encaisser pour le fan de pos lambda dans le sens ou RS1 etant passé par là, on a eu le temps de digerer la surprise de leur nouvelle orientation. Donc il est tres probable que cet album entraine moins de rejet car ceux qui vont s'y lancer sauront où ils vont. Parce qu'il y a pas de surprise, c'est vraiment la deuxieme partie de RS. Meme ambiance, meme style et meme production (qui reste vraiment le point faible pour moi. Ok pour un enregistrement plus naturel mais je comprend pas comment on peut avoir un son de gratte aussi pourri avec des guitares aussi bonnes. Autant jouer sur jim harley).
Cela dit, je prefere (de beaucoup) cet album! Il est beaucoup plus "coherent" déja. Alors que la premiere partie partait un peu dans tous les sens. Meme si il manque des tueries comme sisters et linoleum, je trouve que l'ensemble est meilleur. Les refrains sont tres bons, les ambiances aussi.
Mes passages preferes sont eleven et sa partie instrumentale bien groovy, l'hommage à morricone avec to the shoreline, la fin de the deeper cut qui est peut etre mon passage preferé de l'album, le refrain de physics.., la retenue de through the distance et l'energie de conditionned. En fait ya quasiment rien à jeter dans cet album. Je suis juste pas tres fan de 1979 (et surtout de sa boite à rythme) et je coupe physics avant le passage en francais qui me crispe un peu.
Je trouve sinon que celui qui est le plus à l'honneur finalement c'est léo, qui en fout plein la gueule par moment! ca fait plaisir.
Globalement c'est un bon 8.5/10 contre un 7/10 pour RS1.
Je suis curieux maintenant de voir ce qu'ils vont faire apres ça.
ma petite chaine youtube avec mes covers pourries de gratte.
http://www.youtube.com/user/jcalias31?feature=mhee

Avatar de l’utilisateurAyame
Human
Messages: 23
Inscrit le: 10 Avr 2011, 13:10
Localisation: Sous le soleil exactement

Re: Road Salt Two

Messagepar Ayame » 30 Sep 2011, 18:29

Reckless a écrit:Après dissection avec Ayame (elle a méchamment craqué sur The Physics Of Grindlocks, d'ailleurs je ne peux plus connecter MSN sans qu'elle vienne me chanter "Je vous donnè la misssère, je vous donnè la vii" )

Menteuse. :mrgreen:

Bon sinon, je confirme, je suis totalement tombée en amour avec The Physics Of Gridlock, enfin surtout les 1ères et 2èmes parties, je trouve la 3ème un peu trop plate.

Par contre, est-ce que je suis la seule à faire des parallèles à la noix entre RS 1 et RS 2 ? Parce que j'ai l'impression qu'il y a comment un lien entre Softly she cries et Linoleum par exemple.

Sinon, j'aime vraiment bcp cet album, que je trouve plus homogène que RS 1. J'aime bcp The Deeper Cut, qui fait la part belle à la batterie, je kiffe toujours autant Mortar Grind (oui,j'aime parler djeuns des fois^^) et j'adore Softly she cries.
Je ne mentionne même pas The Physics of Gridlock tellement c'est l'eargasm totale cette chanson. :oops:

Messages: 12
Inscrit le: 03 Jan 2011, 16:36
Localisation: La Mortola, Italie

Re: Road Salt Two

Messagepar terrible_lie » 03 Oct 2011, 21:36

Mouais bof bof bof ...

Après la grosse déception de Road Salt One et la lueur d'espoir à propos d'un Road Salt Two que certains annonçaient un peu différent, plus sombre, plus je ne sais plus quoi, et bien voici le second effet kisscool avec l'écoute du second opus. La déception n'est pas aussi forte que lors du premier volume, car j'étais déjà prévenu : Pain Of Salvation n'est plus Pain Of Salvation. C'est devenu autre chose, autant s'en convaincre.

Ok, il faudra que j'écoute RS2 un peu plus attentivement. Je n'ai qu'une écoute dans les oreilles et il y a certainement des choses qui méritent plus d'attention. Mais quand même, depuis le temps que j'écoute de la musique, je sais rapidement si quelque chose va me plaire ou non. Le nouveau style abordé par ce groupe me saoule, voilà, c'est tout. Cerains peuvent trouver ça bien, voire génial, moi je n'accroche pas, je n'ai pas d'émotion. J'essaye de trouver un plaisir intellectuel à défaut de sensuel, mais là non plus, je trouve que musicalement c'est en nette regression par rapport au style qui faisait leur spécificité. Alors tant pis, j'écouterai les anciens albums et d'autres groupes. Dommage, c'était un des groupes les plus originaux et les plus talentueux, mais il n'est plus.
As I am leaving, alone and afraid, I'm thinking of all the mistakes I've made. I wish of my heart I could change only one. I'd want to say sorry just one more time before I'm gone.

Avatar de l’utilisateurjo
AdministrateurAdministrateur
Messages: 3695
Inscrit le: 10 Sep 2003, 16:36
Localisation: Royaume de Norvège

Re: Road Salt Two

Messagepar jo » 05 Oct 2011, 23:56

Et la flûtine ? Elle t'a plu au moins la flûtine ? :D
Image

Avatar de l’utilisateurEnk
PilgrimPilgrim
Messages: 191
Inscrit le: 15 Nov 2009, 22:36
Localisation: Paris - Levallois (92)

Re: Road Salt Two

Messagepar Enk » 06 Oct 2011, 23:16

la flutine je pnse qu'il te la ... *biip*


Bon alors après quelques écoutes pas encore totalement fini mon avis ....

*we'll be back after this short break !*

Mitigé avec un très bon coté et un coté qui m'as beaucoup déplut ...


Commençons par le mauvais : Comme ça à été dit avant, cet album envoi beaucoup moins d'émotions que les précédents principalement à cause d'une faiblesse purement instrumentale.
C'est vraiment le point négatif : la cohésion des instruments ! Alors que sur certains passages des autres albums, on remarquait des montées absolument extraordinaires qui partent de rien ou d'un arpège à la con pour finir en apothéose où chaque instrument y apporte son grain, ici j'ai quasiment rien remarqué du genre, sur pas mal de passages les guitares sont très "volatiles", la batterie remplie un peu trop le fond etc ..

Après, par rapport à RS1, j'ai vraiment apprécié les nouveaux riffs thématiques très inspirés et qui m'ont rappelé le PoS de ma jeunsse :D

Dans le positif je note des éléments et des phases musicales qui sont remarquement bien construites et bien travaillées où Daniel c'est vraiment bien donné digne d'un Iter Impius (1979 par exemple après le premier refrain jusqu'à la fin de la montée). Par ailleurs la diversité des chansons est vraiment sympa et par exemple Healing Now contraste tellement parfaitement après le conditioned !

En résumé :
Les - : Un manque de développement de certaines chansons (2:53 !! (Certes la durée ne compte pas, mais c'est tellement dommage de couper net et de pas chercher à explorer plus loin la chanson ..))
Les + : Une inspiration PoSienne qui est en quelque sorte revenue sur certains passages, mais qui laisse sur sa soif.

Une note ? Difficile à dire, certains passages méritent des 10/10 et d'autres sont clairement à revoir. Bref, j'ai écouté PoS.

Avatar de l’utilisateurkeila
Perfect ElementPerfect Element
Messages: 812
Inscrit le: 21 Août 2005, 01:16
Localisation: Montmorency (95)

Re: Road Salt Two

Messagepar keila » 09 Oct 2011, 13:44

Bon alors étant plutôt absente du forum en ce moment, comme à peu près tout le monde, je me suis dit que quand-même s'il y a un moment pour venir faire une apparition, c'est maintenant, après plusieurs écoutes de ce magnifique Road Salt II.

J'ai un peu lu les commentaires précédents et je vois qu'il y a des commentaires positifs et négatifs, mais je vais commencer par réagir à celui d'Enk à propos du manque d'émotions. Parce que pour le coup je ressens exactement l'inverse ! Je vois un peu cet album comme le mix parfait entre le son 70's de Road Salt I que j'aime beaucoup et le côté émotionnel profond caractéristique de Pain Of Salvation et qui me fait un peu remonter en arrière vers Remedy Lane. Franchement il y a plein de passages qui m'ont foutu le gros frisson, voire la petite larme.

Mes gros coups de coeur :
- Healing now, délicat et sensible
- To the shoreline, tribute à Ennio Morricone
- Eleven, surtout pour le côté instrumental en 2e partie qui est à tomber
- 1979, magnifique, même si je reste un peu sur ma faim : ce morceau avait le potentiel pour être plus long, plus construit, raconter une vraie histoire en partant dans une envolée et retomber doucement. "And the world seemed a little more honest", gros frisson.
- The deeper cut, avec cette alternance de passages jouissifs, les petits passages de batterie entre 2 couplets. "Today I choose to lose my way" ...
- Through the distance, gros frissons aussi, pour les paroles également. "Come ad reach me through the distance" "But myyy heart will bleed through all this distance"...
- The physics of Gridlock, plus prog, très bien construit, surtout la partie du milieu, mais après j'ai un peu de mal avec la tentative de langue française.

Bon au final j'ai mis pratiquement tous les morceaux, parce qu'en fait il n'y en a aucun que je n'aime pas. Même Of Salt,comme Reckless, je la préfère à Of Dust. Softly she cries je la trouve super chou, Conditioned énergique, Mortar Grind on la connaissait déjà mais je l'adore toujours, le côté un peu chelou et assez PoSien finalement, Break darling break no comment mais la flutine lol quoi.

Après je comprend l'argument des instrus moins présents et moins construits. Mais bon ça correspond avec l'esprit moins métal et plus 70's. J'aurais trouvé ça bizarre qu'ils changent complètement de style entre RS I et RS II. Là c'est un bon compromis, ils ont continué dans le même esprit mais en étant plus PoSiens.

Donc pour moi cet album est une grosse réussite, je suis totalement fan ! Et dire que je ne serai pas là pour la tournée...
please... help me to fly!!!

Avatar de l’utilisateurJay d'ail
PilgrimPilgrim
Messages: 218
Inscrit le: 09 Mai 2008, 20:54
Localisation: Paris

Re: Road Salt Two

Messagepar Jay d'ail » 12 Oct 2011, 02:29

Mon avis en un mot : niksamère.

Première fois qu'un album de PoS me cloue sur place. J'ai mis du temps (comme toujours avec PoS normalement) à me faire vraiment à leur nouvelle direction, ça fait à peine quelques mois en fait que j'ai un avis "stable" sur Linoleum/RS1, comme RS2 reste assez dans cette lignée et qu'il sort à une période où je suis assez sensible à ce style, ben la sauce prend.

J'ai vraiment pas grand chose à redire, y a quelques broutilles genre des petites fautes de goûts pour moi sur 1979, je trouve que ce morceau aurait pu avoir une portée plus grande encore, j'ai pas de problème avec le côté simple et naïf de cette piste mais quand les violons débarquent sur l'intro ça manque de retenue je trouve, et la boîte à rythme je me demande ce qu'elle fout là.
Sinon c'est pratiquement parfait pour moi, le thème vaguement Indien des pistes d'intro/outro est super, Softly She Cries défonce, Conditionned est catchy à souhait, Healing Now est originale, envoûtante avec une partie instru qui tue, To the Shorleine est superbe (de très bonnes lignes de chant), Break Darling Break je suis absolument fan de ce genre de délire (coup de coeur pour la flûte Maped à la fin), Eleven a une partie instru terrible, Of Salt est spéciale mais étant déjà fan de Of Dust à la base elle passe sans problème (le son de flûte est étrange mais sympa), Deeper Cut est super intense, Mortar Grind passe toujours bien, Through the Distance est très jolie, The Physicks of Gridlock est assez surprenante et géniale.

Le seul truc qui me chagrine c'est de savoir que If You Wait et Gone n'auront finalement pas de place au sein d'un album, c'est dommage parce que ça permet souvent de leur donner une nouvelle dimension qui permet de les apprécier encore plus, et vu que ce sont déjà des chansons géniales à la base, je regrette qu'elles ne soient pas sur RS1 ou 2.

Avatar de l’utilisateurMr Manatane
Used To PainUsed To Pain
Messages: 618
Inscrit le: 14 Avr 2005, 15:39
Localisation: ...Orléans (45)

Re: Road Salt Two

Messagepar Mr Manatane » 12 Oct 2011, 23:27

Bien sur il est géant ;-)

D'accord avec vous sur l’ensemble. Très homogène, l'émotion est là et je trouve qu'il n'y a pas un titre faible sur l'album.

Donc au-lieu de répéter ce qui précède, j'ai envie de me pencher (maintenant c'est possible) sur Road Salt dans sa totalité. Après tout fut un temps ou on parlait d'un double album alors allons-y ;-)

l'écoute des deux parties à la suite?
Voir (plus intéressant j'ai trouvé) celle des deux mélangées?
Il me semble aussi que certains titres fonctionnent ensemble.
[Basé sur ma playlist de ce soir:]
Conditioned / If you wait / Sleeping under the stars / [et donc:] Break darling break. voir Of dust / Of salt
Bon là ok ça nous donne un bouquet bien psyché sur la fin :-)
Parfois juste pour l'enchainement ou le style du morceau:
Eleven / Linoleum / 1979 ou Where it hurts / Through the distance / The physics of gridlock / Road Salt / End credits
et d'autres encore.

Voila qui rend tout cet l'album très riche et homogène.
Comme ça Road salt 2 semble remettre une pincée de poivre sur le premier. :)

Ok RS2 n'est pas parfait, le premier préparant le terrain (?) ou bien un meilleur album.
Toujours est-il que l'on arrive à la qualité d'un Remedy Lane pour l’expérience Road Salt.
Au moins ça.

Les quelques rappels au reste de la discographie du groupe [Softly she cries me ramène, je n'sais pas vraiment pourquoi, vers One hour by the concrete lake / The deeper cut lance des pics de Scarsick / le break de Eleven et celui de Rpoe Ends etc...] collent aux propos de Daniel dans l'interview du dernier Rock Hard (moi qui me disais "Ftheu! Promo"... et bien pas tant que ça).
Bon pas des textes étoffés du genre Be mais ça va avec le style direct des chansons.

Dans ses deux parties, il donne quelque chose qui fonctionne un peu à côté des autres albums, ce truc qui fait que je n'arriverais jamais a réellement classer/noter des albums comme Be et The perfect element.

Tant qu'il y a ce truc c'est qu'il y a cette émotion, ce frisson, et quelque chose de bien vu dans l’œuvre :wink: .
J’adhère complètement.

Merci et vivement la suite :D
Image...

Précédent

Retour vers POS. Albums / DVDs

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron