[Scarsick] "Enter Rain" : Interprétations etc...

Faites part de vos critiques, de vos interpretations, vos attentes, discutez des concepts, etc... sur tout ce qui touche les oeuvres de PoS et les side-projects de ses membres...

Modérateurs: Lateralus, derF, Mr[P], jo

Avatar de l’utilisateurjo
AdministrateurAdministrateur
Messages: 3695
Inscrit le: 10 Sep 2003, 16:36
Localisation: Royaume de Norvège

Messagepar jo » 11 Fév 2007, 18:26

je ne pense pas que ce soit la même, même si elle rappelle indéniablement "Epilogue" qui servait d'intro à Used sur la tournée BE. La partie symphonique à la fin d' "Enter Rain" semble plutôt reprendre une mélodie présente au sein du titre :wink:
Image

Avatar de l’utilisateurtim
Used To PainUsed To Pain
Messages: 421
Inscrit le: 25 Oct 2004, 15:21
Localisation: Elysée

Messagepar tim » 12 Fév 2007, 00:14

Eh t'inquiète pas animae, j'ai pas prit ça comme une attaque. Par contre j'ai vraiment cru que j'avais loupé une règle. Merci derf pour l'indication.

Jo je reviens a la fin de TPE I. Le fait que ça soit un évanouissement, on le savait déjà , ou c'est Daniel qui l'a annoncé maintenant et il voulait nous induire en erreur? Genre nous faire croire que "he" allait mourir. Parce que moi je m'étais mis ça dans la tête et j'ai l'impression de pas être le seul.

Sinon pour la pluie, il me semble aussi qu'elle détruit autant qu'elle fait naitre. Cette idée du Déluge serait un peu comme la fin d'une ère et le début d'une autre, comme celles qui ont rythmé l'Histoire de la Terre. Ainsi, cette pluie pourrait être l'"effacement" de l'homme sous sa forme actuelle, avec le monde auquel il est arrivé, pour que l'on reparte de zéro, le mal étant nettoyé.
Et dans un même temps, à une échelle plus réduite, cette pluie permet de changer de génération. "he" et le mal qui le ronge, à l'image de la société, en a finit et passe le relais à son fils, qui arrive tout neuf et innocent, pas encore pourrit par ce monde, car il est purifié par cette pluie.
Cette pluie n'a en effet surement rien de divin. C'est plutôt juste symbolique, ou peût-être est-ce une intervention de la Nature pour faire un peu de ménage là dedans. Elle ne joue pas un très grand rôle dans les textes de Daniel (elle est présente, mais plutôt passive et elle nous subit), et peut-être qu'il l'introduit, touché par la prise de conscience colective actuelle sur les changements climatiques. La Terre doit nous calmer car on est incapable de le faire nous même...
Travailler plus pour gagner plus et s'acheter un billet pour Moscou

Avatar de l’utilisateurjo
AdministrateurAdministrateur
Messages: 3695
Inscrit le: 10 Sep 2003, 16:36
Localisation: Royaume de Norvège

Messagepar jo » 12 Fév 2007, 00:21

l'évanouissement de "he" peut se comprendre dans les paroles de "Perfect element" (j'ai eu du mal je l'avoue), ce n'est donc pas vraiment une révélation version 2007 de la part de Daniel :wink:
Image

Avatar de l’utilisateurtim
Used To PainUsed To Pain
Messages: 421
Inscrit le: 25 Oct 2004, 15:21
Localisation: Elysée

Messagepar tim » 12 Fév 2007, 00:30

N'empêche que le doute que tout le monde a eu n'est pas un hasard je pense. C'est un petit malin quand même...
Travailler plus pour gagner plus et s'acheter un billet pour Moscou

Avatar de l’utilisateurjo
AdministrateurAdministrateur
Messages: 3695
Inscrit le: 10 Sep 2003, 16:36
Localisation: Royaume de Norvège

Messagepar jo » 12 Fév 2007, 11:07

Un commentaire vraiment intéressant posté sur le forum Remedy Lane à propos d'Enter Rain :


Originally posted by SteveVai
Originally posted by PrismoFillusion
i always figured it just meant his eyes are flickering when he's falling cuz of the wind against his face


Originally posted by nightbringer
I think it just signifies a mental change he goes through. He flickers his eyes and then sees everything in a different light. Something has changed ...


Originally posted by Onoffknapp
Yeah, like blinking - as you open them again, everything looks different.


What are you talking about guys?:D

I picture it like this:
He doesn't die the exact instant he hits the ground, he dies maybe one second later. But just before he dies he manages to catch a glimpse of a child etc that gives him hope for a better future.

"and then something's changed" - He just died.
"an empty cage" - His dead body.
"a crimson bud" - His eyes turn red. It happens when you get hit too hard on the head.
"a street of blood" - His blood is spread around him.
"a city rose sprung out to greet the rain" - BEST LINE EVER. His red blood lies on the dirty street as if a red rose just sprung out. It sprung out "to greet the rain". To interpret this check this out:




Originally posted by me
The soup of the season that hits ground is "he".

But it goes a bit further. When he says "Enter Rain" I think he means become part of the rain, in other words fall just like the rain.

So:

"And the rain will wash us to the bone
Leaving thousands in its trail
Cleansing all the flesh wounds
Of our time, of every crime
Of every pound of dust and grime"

"Let it rain..."

Could it be that he encourages others (thousands) to follow "him" and "enter rain" for the same reasons?
Image

Avatar de l’utilisateurEverlasting
PilgrimPilgrim
Messages: 307
Inscrit le: 10 Oct 2006, 12:06
Localisation: Switzerland

Messagepar Everlasting » 12 Fév 2007, 11:36

pas tout à fait d'accord
"And then something's changed" c'est pas seulement sa mort, faut pas oublier la naissance qui vient en même temps. A crimson bud, le bourgeon cramoisi, je pense que c'est l'enfant qui nait dans ce climat ensanglanté (He et son passé et Idioglossia). La rose née malgré tout là au milieu, c'est toujours l'enfant. SteveVai se concentre un peu trop sur la mort de He.
Flicker ça veut dire vaciller, pour moi c'est l'évanouissement progressif de He.

Mais je retiens le "becomes part of the rain, fall just like the rain" qui permet de jouer sur le verbe Fall; ça c'est très bien vu.
I leave no shadow when I'm alone

Avatar de l’utilisateurMr Manatane
Used To PainUsed To Pain
Messages: 618
Inscrit le: 14 Avr 2005, 15:39
Localisation: ...Orléans (45)

Messagepar Mr Manatane » 16 Fév 2007, 18:56

Bon, là je n'ai pas les livrets sous la main, je fais de mémoire et par rapport à vos posts...:

Bluffé!! Je croyais: qu'il s'ouvrait les veines à la fin de TPE I, dans son trip interieur alluciné il voit ce qui est raconté dans Scarsick (l'album) pendant ce scuicide et le moment où il touche le sol, c'est la fin du trip, la mort... (ou alors, il loupe sa tentative et du coup se balance dans l'vide après ce trip).

Déjà, si a la fin de TPE il est dans une salle, ça n'empèche pas le fait qu'il se balance dans le vide...les salles ont des fenêtres, dans les immeubles les fenêtres ont des corniches...

il me semble que c'est avant Flame to the moth qu'on entend quelqu'un courir et ça m'évoquait des escaliers (vers le toit?) mais pourquoi ne pas avoir placé ça avant enter rain? Peut être parc'que sa réflexion (flame to the moth) se fait...HO j'ai une idée!!!
Idiocracy se finit par son désespor de n'pouvoir "fermer les yeux" comme tout l'monde et il en pleur (la fin très calme..), il sait que c'est le moment d'y aller...
Il monte sur le toit (on l'entend monter les marches) et une fois en haut, il bénéficie d'une superbe (et dernière) vue sur Cocasia (ou bien Idioglossia..??) et de ça nait flame to the moth qui se finit par ce "I say no" brutal qui correspond au moment où il saute...et enter rain est sa chute!

Bon, je reviens en arrière...
Pourquoi il s'évanouirait a la fin de TPE...???
je vous rappel qu'un des idées d'interprétations aborde le thème de la drogue dans TPE...je l'ai remis en question mais en fait...et si cet évanouissement était tout simplement un genre d'overdose...ou de GROS shoot...qui expliquerat le délire de la chanson.
Pas sur mais pourquoi pas (relisez mon big post pour used...)...on sait que SHE cour pour de l'aide (ha, quoi que...But if you had to run, run for help...c'est peut être un autre sens mais bon, je continue), il est allongé par terre, explosé à quelque chose, elle pense qu'il va en crever alors elle va chercher d'l'aide. Lui reste seul dans son délire interne, alluciné...

Peut être que le titre TPE parle simplement du moment ou IL DECIDE de se scuicider (fin première partie), scarsick raconterait ce moment d'avant le saut, il SAIT qu'il va mourir et fait sa dernière réflexion sur la vie... puis finit par sauter (fin part II)...

...fiou...suis crevé moi...

Sinon, la fin d'enter rain avec les violons...c'est peut être le simple lien avec le PRT III...rappelez vous qu'initialement, le PRT II devait être fait avec un orchestre (selon Dniel)...il nous garde peut-être ça pour le III et ces violons seraient un lien...

...enfin voila, merci à vous, tout ce message à été improvisé et je n'aurais jamais eu ces flashs (qu'ils soient bons ou pas) sans ITP donc, une fois de plus: MERCI ITP!!!!!!!! :twisted:
Image...

Avatar de l’utilisateurEverlasting
PilgrimPilgrim
Messages: 307
Inscrit le: 10 Oct 2006, 12:06
Localisation: Switzerland

Messagepar Everlasting » 16 Fév 2007, 19:14

En ce qui concerne toutes les petites inconsistances entre la fin de TPEI et celle de TPEII, l'impression que c'est les mêmes, je pense que ça s'explique par le fait que Scarsick était pas prévu à l'époque de l'écriture du premier opus. En principe il ne devait y avoir que 2 albums et à un moment donné Daniel a décidé d'en faire trois en intercalant Scarsick. Il a probablement dû triché un peu en décidant de faire vivre/mourir He pendant encore 60 minutes. Donc on peut se creuser la tête en se demandant comment c'est possible de mourir quasi deux fois, mais au fond c'est sûrement du bricolage ^^
I leave no shadow when I'm alone

Avatar de l’utilisateurtim
Used To PainUsed To Pain
Messages: 421
Inscrit le: 25 Oct 2004, 15:21
Localisation: Elysée

Messagepar tim » 17 Fév 2007, 02:44

Everlasting, je suis d'accord sur l'idée que Scarsick n'était pas prévu et qu'il a été intercalé. De là à dire que c'est du "bricolage", ça me semble un peu fort. Il ne meurt pas 2 fois. L'idée du trip drogué qui se transforme en idée suicidaire me semble pas mal cohérente. Du coup, même si les deux fins ont un peu en commun (dans le sens où ce sont 2 chutes pour le personnage), il n'y a rien d'inconsistant. Il ne raconte juste pas la même chute et la fin ne sera évidemment pas la même pour "he".

En ne faisant que 2 parties à TPE, il aurait peut-être commencé du coup par ce suicide, "rapide" sur la première chanson. Puis nous raconter ce que sera TPE III. Mais sûrement en avait-il trop sur la patate et avait besoin de ce Scarsick pour se vider, extérioriser, d'où le côté rentre-dedans de cet album. Ainsi ça pourra alléger le prochain et permettre d'autres libertés, pour aller peut être dans des contrées encore lointaines. (personnellement, je m'attend à l'album le plus calme de POS. le lien des violons me parait évident. En même temps, l'évidence avec POS.....)

En même temps, et c'est pour ça que je ne parlerais pas de bricolage, c'est qu'il prend soin de disséminer un paquet de petits indices pour la suite. Personnellement, je me pose beaucoup plus de questions et me fais beaucoup plus de films qu'à la fin de TPE. Car on a plus d'éléments pour s'en faire. Ainsi, pour le prochain, il pourra vraiment passer à autre chose qu'à "he", et c'est peut-être l'idée, pour vraiment passer le relais aux autre(s).
Travailler plus pour gagner plus et s'acheter un billet pour Moscou

Avatar de l’utilisateurEverlasting
PilgrimPilgrim
Messages: 307
Inscrit le: 10 Oct 2006, 12:06
Localisation: Switzerland

Messagepar Everlasting » 17 Fév 2007, 12:39

Lol, perso l'idée que Daniel bricole me dérange pas (divinisez le pas trop ^^). Je doute très fortement que Daniel aurait commencé le TPEII prévu initialement par un "suicide rapide" pour écarter He. Il l'avait déjà fait, He meurt déjà à la fin de TPE. Si on peut nous aussi nous mettre de bricoler pour rattacher les deux bouts, c'est parce que sur The Perfect Element, Daniel avait décidé de raconter la mort de He d'un point de vue psychique, ce qui était un aboutissement logique par rapport à tout l'album.
Et à ce moment là, He est dans un état largement plus grave que celui d'un drogué, n'oublions pas sa lente descente aux enfers psychologiques qui dure depuis Morning on Earth. Même si la drogue est une idée intéressante pour Used, on peut pas être si réducteur, ce qui tue He c'est bel et bien autre chose. C'est son passé et indirectement She. Pour moi la mort de He sur TPE est un des moments les plus forts de tout l'album, c'est son sommet, un aboutissement fatal qui est inévitable et qui n'a rien d'un choix. La puissance et le symbole de l'album est là.
Dans ce contexte là, faire relever He pour le faire banalement se jeter de l'immeuble comme le premier dépressif venu, c'est plus qu'une inconsistance, c'est un sacrilège qui détruit et contredit tout ce qui s'est passé pendant 12 chansons incroyables.
Le fait que ce soit la même mort n'est pas inconsistant non plus, malgré ce qu'en pense Daniel :P Le temps narratif qui sépare les deux fins pour moi tend, et doit tendre, vers zero.
I leave no shadow when I'm alone

Avatar de l’utilisateurkeila
Perfect ElementPerfect Element
Messages: 812
Inscrit le: 21 Août 2005, 01:16
Localisation: Montmorency (95)

Messagepar keila » 17 Fév 2007, 13:19

Mais attendez, dites-moi si je me trompe, mais à la fin de TPE, He fait une tentative de suicide, une vraie, pas seulement psychologique car il se met le feu.
Mais cette tentative échoue, il perd juste l'usage de ses jambes.
Au début de TPE II il se réveille dans une pièce, de laquelle il se jette pour se donner la mort définitivement.
Donc c'est une suite logique, à la fin de TPE He n'est pas mort ("I will never leave my shame"). Il se rate, et dans TPE II même s'il essaie de revivre il ne peut pas, et cette fois-ci se suicide de telle manière qu'il ne puisse pas se rater. Sauter d'un immeuble est la meilleure solution puisque s'ouvrir les veines n'est pas très sûr, la pendaison c'est plus douloureux. Et puis le saut de l'immeuble je trouve ça beau, c'est une métaphore qui montre son envie de liberté.
please... help me to fly!!!

Avatar de l’utilisateurnama kemono
Used To PainUsed To Pain
Messages: 425
Inscrit le: 25 Déc 2005, 13:59
Localisation: bordeaux

Messagepar nama kemono » 17 Fév 2007, 13:48

(le TGV ça marche nikel aussi)

je trouve ça super glauque quand même! va falloir que je me penche un peu sur les paroles :lol:
"La pensée se forme dans l'âme comme les nuages se forment dans l'air"

Avatar de l’utilisateurEverlasting
PilgrimPilgrim
Messages: 307
Inscrit le: 10 Oct 2006, 12:06
Localisation: Switzerland

Messagepar Everlasting » 17 Fév 2007, 13:51

Moi je l'ai pas vu physiquement le "I set myself on fire", je pense que c'est plutôt une référence et une évolution de "let's burn together", "Hell is to wake up" (et je cherche un "it burns me" mais j'en vois pas). He se consume à l'intérieur et quand il dit qu'il se met le feu, c'est que le passé le brule, c'est que Idioglossia l'enflamme, et p-e l'amour.
"Will I ever walk again" je vois ça comme une question adressée à l'enfant de She, est-ce qu'à travers lui il continuera à vivre d'une certaine manière. Bon c'est un peux boiteux mais l'hypothèse qu'il s'est cramé les jambes, en a perdu l'usage, s'est évanoui au milieu avant de se réveiller et de se jeter du haut de l'immeuble... c'est encore plus invraisemblable. Même Charlie Chaplin aurait pas pensé à un pareil scénario.

Et justement perso je préfère l'ouvrage de veine, c'est plus glauque, ça colle à l'album.
I leave no shadow when I'm alone

Avatar de l’utilisateurkeila
Perfect ElementPerfect Element
Messages: 812
Inscrit le: 21 Août 2005, 01:16
Localisation: Montmorency (95)

Messagepar keila » 20 Fév 2007, 20:51

Je met ce commentaire ici même si ça concerne plus Scarsick pour continuer dans l'avancée de la discussion sur le suicide de He.
Je viens de recevoir l'album (il était temps), et je remarque sur l'artwork que dès Scarsick, on dirait qu'il est déjà au bord de l'immeuble prêt à sauter...
Donc je ne comprend plus trop, parce que ça ne correspond plus avec l'histoire de pas de course à la fin de Idiocracy évoquée par Mr Manatane. Ou alors ces pas de course sont dans sa tête, c'est juste une métaphore pour évoquer la fuite.

Pour parler seulement de Enter Rain, j'aime bien l'artwork de la rose dans la main. Finalement ça laisse une trace d'espoir.
Et puis en fait je disais la dernièr efois que tout ça était très glauque, mais finalement il y a pas mal d'espoir dans tout ça, et il se situe dans l'enfant, pas seulement le perferct element hypothétique, mais dans tous les enfants.

ça me rappelle une interview de D.G., on lui a demandé si lui pensait que l'homme pouvait dire "non", et il a répondu : non (lol), mais j'aimerais y croire. C'est comme Dieu, il n'y croit pas mais il aimerait.
J'aime beaucoup.
please... help me to fly!!!

Avatar de l’utilisateurtim
Used To PainUsed To Pain
Messages: 421
Inscrit le: 25 Oct 2004, 15:21
Localisation: Elysée

Messagepar tim » 21 Fév 2007, 18:43

Keila, la photo sur Scarsick, correspond plutôt à des pieds d'enfant (comparé à ceux d'adulte qu'on voit plus loin). Je pense que ça serait plus l' enfant ( "he" lui même ou l'enfant à venir...?) qui arrive devant le sang de "he" après la chute. La fermeture de la boucle. "he" saute dans Enter Rain, et s'écrase. Puis on reprend avec l'enfant, la note d'espoir. D'ailleurs en regardant de près, on retrouve la rose dans le sang, qui est de la même couleur.

Pour ce qui est de la pensée de Daniel, j'aime assez ce que dit Johan Hallgren dans la dernière interview postée. En gros que Daniel est un grand misanthrope, mais qu'il serait en même temps le dernier des hommes à lutter pour sauver l'humanité. Une sorte de fond d'espoir dans une vision très pessimiste, et tellement réaliste malheureusement.
Travailler plus pour gagner plus et s'acheter un billet pour Moscou

PrécédentSuivant

Retour vers POS. Albums / DVDs

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron