GLYDER 'Y,T&T' Launch Party - Dublin, 17/04/2010

fred99 fait sa chronique sur ITP !

Modérateurs: derF, Mr[P], jo, Fredian

Avatar de l’utilisateurFredian
Omni... BE !
Messages: 2031
Inscrit le: 12 Août 2005, 15:21
Localisation: Dublin (Irlande) / Montpellier (France)

GLYDER 'Y,T&T' Launch Party - Dublin, 17/04/2010

Messagepar Fredian » 23 Avr 2010, 11:50

  • Jour: Saturday April 17th 2010
  • Heure: 8.00pm
  • Lieu: The Village, Dublin, Ireland
  • Evénement: GLYDER - "Yesterday, Today And Tomorrow" Launch Party

    Image


Intro

Dans mon précédent report (:arrow: http://www.insidethepain.com/forum/viewtopic.php?p=38299#38299), j’avais loué la performance de Glyder et je leur donnais rendez-vous en ouverture de Y & T en Octobre dernier. Les circonstances ont fait que je n’ai pu assister à ce concert. Et pourtant, sachant que Dave Meniketti, le leader, chanteur et guitariste du combo Américain, avait posé un solo sur le titre éponyme du dernier album de Glyder alors en préparation, il y avait de quoi espérer un show exceptionnel. Ma 4ème rencontre live avec ces 4 Irlandais se fera tout de même dans le cadre d’un concert exceptionnel puisqu’il s’agit de la « release party » du nouvel album de Glyder (nommé d’ailleurs en hommage à Y & T aka Yesterday & Today): « Yesterday, Today and Tomorrow » (« Y, T & T »).
Pour marquer le coup, le groupe jouera dans un premier temps, son nouvel album en intégralité, puis reviendra sur scène pour un best of des précédents albums.

The Village est un ancien night club converti en salle de concert en 2003. Au rez-de-chaussée, un large espace bar. Au 1er étage, la salle (qui a son propre espace bar :)). Toute en longueur, elle peut accueillir jusqu’à 550 personnes. Nous étions une grosse 100aine samedi soir pour célébrer donc la sortie du nouvel album de Glyder.


Glyder

Il n’y avait pas de première partie. Alors, pour chauffer l’ambiance, le groupe avait décidé de montrer quelques vidéos de leurs expériences live : l’ouverture pour Metallica en Août dernier, leur participation au Raismes Fest en 2008 ; le clip du title track ‘Yesterday, Today & Tomorrow’ et diverses photos de leurs péripéties avec leur nouvel album en fond musical.

Ils devaient monter sur scène à 8.40 pm et furent très ponctuels ! C’est par le single catchy et mélodique ‘That Line’ qu’ils ont entamé leur concert. Quelques problèmes de sons ont gâché cette entame pourtant rutilante. Le chant et la guitare solo étaint difficilement perceptibles, et la batterie trop forte. Au bout de 2-3 titres, la balance s’est rééquilibrée et la qualité sonore fut au rendez-vous (bien que j’aie trouvé la batterie trop mise en avant). Nous étions en fond de salle, à côté de la table de mixage. Je me suis parfois déplacé vers le milieu sans amélioration notable. Le son était apparemment meilleur tout devant.

Image Image Image

Ces quelques problèmes sonores n’ont toutefois pas altéré mon appréciation de leur prestation. Dans un premier temps, l’honneur fut donc à leur nouvel album. 1 petite heure de musique Hard Rock mélodique au feeling bluesy et aux aspirations diverses : soft Rock à la Eagles (‘Innocent Eyes’), boogie à la ZZ Top, groove à la Bo Diddley et lourdeur à la Motörhead (‘Jack Strong’), riff AC/DCien (‘Knockout’), sonorité du Judas Priest de « Rocka Rolla » (riff de ‘Always The Loser’), feeling early Scorpions / Led Zeppelin sur la power-ballade ‘Yesterday, Today And Tomorrow’ …etc… Chacun se sera fait ses propres échos en fonction de ses propres références musicales. Si Glyder revendique fièrement ses influences, il s’est aussi trouvé un son, une identité. En tête, la voix de Toni Cullen bien sur. Un croisement de Lemmy et Klaus Meine je disais ? Je maintiens ! Mais aussi ce sens du riff qui invite à taper le rythme frénétiquement (‘Make A Change’, ‘One Of Us’), et cette accroche mélodique (le groupe était d’ailleurs accompagné d’un claviériste aux interventions parcimonieuses mais judicieuses) qui donne envie de chanter avec le groupe (‘That Line’, ‘Jack Strong’). J’y ajoute une batterie très active et des soli toujours très soignés. Pour être tout à fait franc, j’ai noté 2-3 moments faibles: l’enchainement ‘Back To The Water’ / ‘The Bitter End’ n’est pas des plus réussis (bien que j’apprécie tout de même assez la première citée), ‘Always The Loser’ n’est pas forcément évidente en live et, qui plus est, précède le titre éponyme au refrain peut-être un peu facile.

Image Image

Par contre, les 3 titres bonus qui clôturent l’album se sont avérés indispensables à mes oreilles. Ils ont été enchainés comme une seule chanson et m’ont vraiment enthousiasmé. Ainsi, la construction progressive de ‘Time To Fly’ avec ce clavier hypnotique en fond et ce solo d’orgue Hammond, la dualité claire-obscure (couplets assez sombres et à tonalité grave / refrain plus enlevé et à tonalité aigue) de ‘All You’ve Done’, et enfin un ‘Elverstown’ final sous forme d’ouverture (quelques jolis arpèges sur fond d’atmosphère posée viennent s’élever frénétiquement tel un frisson remontant la colonne vertébrale, par un roulement de batterie évoquant ‘Call Of Ktulu’). Mon seul regret ? J’ai l’intime conviction que ces 3 titres auraient pu être arrangés en une pièce progressive et épique d’une 15aine de minutes. C’avait d’ailleurs été l’un des plans de travail du groupe qu’ils ont décidé d’abandonner pour le moment…

Mon verdict : leur meilleur album à ce jour, le plus abouti et homogènement bon. Certains titres ont été testés live depuis plus d’un an et on sent qu’ils en ont peaufinés les moindres détails. Bravo messieurs ! Alors que la sortie officielle de « Y, T & T » est fixée au 26 Avril, j’ai déjà hâte d’écouter le prochain album…

Image

5 petites minutes de pause et le groupe est remonté sur scène pour enchainer ses hits. Une bonne demi-heure d’un set plus Heavy, plus rentre-dedans mais non moins aguicheur. Le groupe jouait en terrain conquis ses morceaux les plus emblématiques et les fans ont repris allègrement en chœurs les refrains les plus marquants. Une dernière petite éclipse et Glyder est revenu pour 2 rappels dont l’excellent ‘Sweets’ et ses breaks des plus inspirés avant de finir par le tonitruant ‘Saving Face’.

Pour conclure, voilà encore un excellent concert de ces 4 Irlandais qui montent, qui montent (ils ont d’ailleurs signé avec Steamhammer/SPV pour leur nouvel album !) et qui sont une vraie valeur sure en live ! Je ne saurai que trop vous recommander de vous laisser tenter s’ils passent par chez vous :wink:


setlist Glyder @ Dublin, The Village – 2010-04-17

ImageImage
[spoiler]Setlist
    1ère Partie: “Yesterday, Today And Tomorrow”
01. That Line
02. Knockout
03. Jack Strong
04. Innocent Eyes
05. Make A Change
06. Back To The Water
07. The Bitter End
08. One Of Us
09. Always The Loser
10. Yesterday, Today And Tomorrow
11. Time To Fly
12. All You've Done
13. Elverstown

    2ème Partie: set “Best Of”
14. Gamblers Blues
15. Colour Of Money
16. Love Never Dies
17. Playground For Life
18. Stargazer
19. PUP (Pretty Useless People)
20. Die Or Dance

    Rappels
21. Sweets
22. Saving Face[/spoiler]



liens

:arrow: site officiel Glyder
:arrow: myspace officiel Glyder



Crédits Photos

:arrow: BitchinRockPhotos.Com

Merci à Donna Attrill & Mr Rob @ http://blog.photos.bitchinrock.com/ !

Retour vers HS. Musique [les chroniques live de fred99]

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron