[Fiche Technique] PATRICK RONDAT

La base de donnée des ITPiens pour découvrir et faire découvrir de nouveaux sons.

Modérateurs: derF, Mr[P], jo, Fredian, mire2

Avatar de l’utilisateurChris_LaFouine
Omni... BE !
Messages: 2091
Inscrit le: 29 Mars 2005, 23:02
Localisation: Nantes

[Fiche Technique] PATRICK RONDAT

Messagepar Chris_LaFouine » 17 Avr 2006, 19:05

Nom : Patrick Rondat
Origine : France
Style : Metal Instrumental Progressif
Biographie : Histoire
Site Web :
officiel
non-officiel


Patrick Rondat est notre Satriani Français, notre Steve Vai avec une baguette de pain sous le bras et un bérêt sur la tête! Guitariste principalement connu pour ses apparitions dans les cooncerts de Jean-Michel Jarre et aussi pour son fameux "Vivaldi Tribute" où il reprend le Presto de l'été de Vivaldi! Or notre "Guitar-hero" français ne mérite pas de le "rabaisser" à ces deux phénomènes. Petit tour d'horizon dans le monde de Patrick!


Just For Fun
Image
Contenu :
1. Life Force
2. Nostalgia
3. The Day After
4. Just For Fun
5. French Message
6. Secret Eyes
7. Paysages
8. Danger Zone

Musiciens :
Guitares : Patrick Rondat
Basse : Frédéric Guillemet
Batterie : Christian Namour
Claviers : Frank Moinard ("The Day After"), Christophe Garzon ("French Message", "Life Force"), Michel Devaux ("Nostalgia","Secret Eyes"), Alexis Tcholakian (en concert), Francis Lockwood (Piano sur "Paysages)


Just for Fun est le premier album solo de Patrick Rondat. Cet album sorti en 1989, à l'époque où les "Guitar-Hero" comme Steve Vai, Joe Satriani ou autres Yngwie Malmsteen faisaient fureur. Cet album est composé de titres variés. Entre Life Force et Danger Zone assez "couillus", on retrouve des titres plus posés comme The Day After et Paysages, d'autres sont plus mélodiques comme Nostalgia et Secret Eyes et d'autres plus "Fun" comme French Message et la musique éponyme "Just For Fun". Bien que l'album soit varié, il est fidèle à l'époque à laquelle il est sorti et reste assez shred*. Cependant il reste un bon album plaisant à écouter.

Le premier album est à posséder pour les fans... il a vieilli à mon goût. Pour ceux qui veulent découvrir la musique de Patrick Rondat, passez votre chemin sur cet album et lisez la suite!!!

*Shred : musique où la technique prend (trop) le pas sur la mélodie. C'est surtout la guitare qui est l'instrument principal et permet à l'instrumentiste comment il le maîtrise ^^.


Rape of The Earth
Image
Contenu :
1. Ultimate Dreams
2. Mindscape
3. Barbarians at the Gates
4. The Last Whale
5. Burn Out
6. Nuages (Django Rheinhardt)
7. Rape of the Earth
8. Visions
9. World of Silence

Musiciens :
Guitares : Patrick Rondat
Basse : Pascal Mulot
Batterie : Christian Namour
Claviers : Didier Erard

17 Juin 1991, Patrick sort son nouvel opus nommé Rape of The Earth. Le son est bien meilleur que sur Just for Fun. Cet album est plus personnel et même s'il garde la "Patrick Rondat's Touch", il est différent de Just for Fun, plus mélodique et moins "shred". L'album commence avec Ultimate Dreams qui a le privilège d'intégrer un extrait du Printemps de Vivaldi (en version live uniquement). Les compos sont très bonnes dans l'ensemble. Notons tout de même les jouissifs Burn Out et Rape of The Earth qui sont les titres les plus péchus et rapides de l'album. Autre musique superbe est Barbarians at the Gates avec une intro superbe (en sweeping pour les guitaristes qui me liront). Je termine avec 2 titres très originaux. Je commence par Nuages qui n'est autre qu'une reprise d'une musique de Django Reinhardt. Et quelle reprise! Rien à voir avec l'originale à part le thème principal. Ici, ce n'est plus du Jazz Manouche mais bien du metal instrumental et en plus ça rend super bien! Je termine avec la dernière piste de l'album qui est une merveille à entendre! Il s'agit de World of Silence. Une musique jouée en acoustique tout au médiator. Patrick explique lui-même : "Ce fut un réel défi de composer et de jouer ce morceau. [...] C'est sans doute le morceau dont je suis le plus fier." et franchement il a de quoi être fier le bougre! Ce titre est une perle à écouter les yeux fermés, allongé sur son lit... Effet garanti!

Un bon album.


Amphibia
Image
Contenu :
01-06. : Amphibia Parts 1-6
07. Camouflage
08. Vivaldi Tribute
09. Dreamstreet
10. Backhand
11. Shattered Chains
12. Equinoxe IV

Musiciens :
Guitares : Patrick Rondat
Basse : Patrice Guers
Batterie : Tommy Aldridge
Claviers : Phil Woindrich

Le 22 Avril 1996 sort le 3e album de Patrick Rondat et là, on peut dire qu'il n'y est pas allé de main morte! En effet, l'album commence avec le titre éponyme de 28 minutes... de quoi faire pâlir quelques DTien ^^. Cette musique est décomposée en 6 parties très variés. La première est une mise en bouche planante, la deuxième est plus péchue, la troisième se calme et offre une musique plus éthérée, la quatrième énervée contraste avec la précédente, la cinquième (acoustique) se calme et la sixième et dernième partie offre un final dément! Wahou, après un titre pareil, on se demande si le reste des musiques ne vont pas faire "tâche". Penses-tu! Notons Dreamstreet très sympathique suivie de Backhand et son final (en sweeping+tapping pour les gratteux technicophiles ^^) aussi jouissif que celui d'Amphibia! Ajoutons à celà deux reprises dont le fameux Vivaldi Tribute et Equinox 4 qui n'est autre qu'une reprise d'une musique de Jean Michel Jarre. Autant Vivaldi Tribute reste très fidèle à l'originale, Equinox 4, tout comme Nuages de l'album précédent, est beaucoup plus personnelle et donne une vision différente de la version originale.

Bref un très bon album que tout bon fan de Patrick se doit d'avoir!

Notons la version Japonaise d'Amphibia qui comporte, en plus des titres présents sur Amphibia, un artwork différent et la version live d'Ultimate Dreams avec le fameux passage du Printemps de Vivaldi. Tiens, à propos de live...


Amphibia Tour
Image
Contenu :
01. Dreamstreet
02. Backhand
03. Burn Out
04. Nuages
05. Rape of the Earth
06. Ultimate Dreams
07. Just for Fun
08. Nostalgia
09. Vivaldi Tribute
10. Equinoxe IV
11. Barbarians at the Gates

Musiciens :
Guitares : Patrick Rondat
Basse : Patrice Guers
Batterie : Philippe Maullet
Claviers : Phil Woindrich

... en 1997, Patrick sort son live de sa tournée mai/juin. Qu'apporte ce live par rapport aux versions studios? Le son! Principalement le son! Ici, le clavier s'entend mieux, la basse est puissante tout comme la batterie... ne vous inquiétez pas, on entend aussi très bien la guitare, mais ce live rend les musiques différentes et apporte surtout une meilleure cohésion entre chaque instrument.

Un très bon album pour commencer à découvrir Patrick Rondat (c'est le premier cd que j'ai acheté de lui d'ailleurs ^^).


1998, Patrick fait partie du G3 Français avec Michael Schenker et Joe Satriani. Apparemment, des vidéos de ce live seraient disponibles contre quelques Zeuros!


On The Edge
Image
Contenu :
01. Destinies
02. Cloudy Mountains
03. Why do you do things like that?
04. Into the Wild
05. Duality Intro
06. Duality pt I
07. Duality pt II
08. Duality pt III
09. Burn Out ( acoustic version)
10. If ever I come Back
11. On the Edge
12. Across the Bridge
13. Our Paths Crossed

Musiciens :
Guitares : Patrick Rondat
Basse : Patrice Guers
Batterie : Tommy Aldridge
Claviers : Phil Woindrich
Violons : Didier Lockwood ("Cloudy Mountain" et "Why Do You Do Things Like That?")
Piano : Michel Petrucciani ("Why Do You Do THings Like That?")

16 Mars 1999 : 4e album solo. Cet album est dans une optique totalement différente. On sent la musique de Patrick évoluer vers quelque chose de plus progressif à tel point que l'on retrouve des passages sans guitare! Les compos semblent moins techniques et passent beaucoup mieux que dans les précédents albums. Dans l'ensemble, l'album est vraiment très bon et laisse beaucoup plus de place aux autres instruments! On retrouve un solo de violon électrique dans Cloudy Mountains et dans Why do you do things like that? D'ailleurs cette denière musique est un chef d'oeuvre. La mélodie est très accrocheuse, l'ensemble pulse mais le must, c'est vers le milieu du titre où on a le droit au solo de violon, évoqué précédemment. Mais surtout on a le droit à un superbe solo de Michel Petrucciani (pas le guitariste de DT... -_-) malheureusement décédé. Pour la petite histoire, Michel Petrucciani était un grand fan de la musique de Patrick et quand ce dernier lui a proposé de jouer sur "On The Edge", il était très content! Bref, cette musique est un grand moment! Sinon, la musique éponyme est elle aussi remarquable. Pour ce qui est de la reprise de l'album, PAtrick a été très prog! Il a repris une musique de luimême! C'est Burn Out, issue de Rape of The Earth, qui est reprise en acoustique! Encore une fois, on a une vision différente de la musique originale après avoir entendu la reprise!

Cet album est vraiment bien, j'arrive même à le préférer à Amphibia. Ici, le côté Shred est totalement mis de côté et on a affaire à un album plus metal progressif que les précédents! A posséder surtout pour WDYDTLT!


Suite à On The Edge, Patrick laisse sa carrière solo de côté pour se focaliser vers des expérience en groupe (musicalement parlant). C'est pourquoi il fait partie du Consortium Project où il joue 4 musiques. Ce projet est composé de membres de Vanden Plas mais aussi d'Elegy, dont le chanteur et surtout le batteur : Dirk Bruinenberg.

D'ailleurs en 2000, il fait partie officiellement d'Elegy. Il en devient le guitariste principal car leur autre guitariste allait sûrement quitter le groupe. Ils sortent donc leur album dont certains titres sont composés par Patrick.

Octobre 2001, Patrick fait partie du Consortium Project 2.

2002 : Rééditions deJust For Fun et Rape of The Earth comprenant chacun 2 titres bonus, des commentaires sur chaque musique par Patrick ainsi que des extraits de sa vidéo pédagogique "Vélocité et Virtuosité à la guitare électrique". Notons aussi un autre opus d'Elegy où Patrick composa la musique sur 4 chansons.

Désolé pour le manque d'infos sur les albums sortis après On The Edge, mais ne les ayant pas, je ne peux en parler!


An Ephemeral World
Image
Contenu :
01. Welcome to the Donkey's Island
02. Donkey's Island
03. An Ephemeral World
04. Born to Buy?
05. Tethys
06. Twighlight
07. Avalonia
08. Ispahan
09. The Circle
10. 614 HSO
11. Partita N°1 in Bm for solo Violin (J S Bach)
Piste CD-Rom - Le "Making of" de l'album

Musiciens :
Guitares, Claviers : Patrick Rondat
Basse : Patrice Guers
Batterie : Dirk Bruinenberg
Autres claviers : Markus Teske

Le 26 Avril 2004 sort le nouvel album solo de Patrick Rondat intitulé An Ephemeral World. Cet album est une grosse bombe, le titre de chef d'oeuvre est totalement justifié quand on voit la qualité de cet opus.

Quoi de neuf ici? Tout! Bien que l'on retrouve le style de jeu propre à Patrick Rondat, tout à changé! Ses premiers albums avaient un arrière goût de "shred" et on arrivait vers un jeu plus metal progressif. Et bien cet album est du pur Metal Prog comme on les aime!

Commençons par le livret très sobre, certes, mais qui donne le concept de l'album! Et oui, An Ephemeral World est un album à concept! Pas comme un Ayreon ou un BE. Ici les musiques ne se suivent pas mais restent toutes dans le même esprit. Pour faire court, Patrick explique, dans le livret, que notre monde se cherche et que la culture de l'éphémère prend une place trop importante, surtout artistiquement parlant. Il explique aussi que notre monde ressemble de plus en plus à "L'île des Anes" dans Pinocchio. Ce qu'il propose? Des musiques non éphémères, des musiques qui ne sont pas créées suite à un phénomène de mode, des musiques qui résistent au temps. Bref, après la lecture de son texte très poignant, entamons l'écoute de cet album.

L'album commence par une espèce de valse bizarre nommée "Welcome to Donkey's Island" qui a plus comme fonction d'introduire la musique suivante que d'être une musique en elle-même. D'ailleurs parlons de la musique suivante. Donkey's Island commence par une mélodie très rapide, très prog jouée au clavier et au bout de 4 mesures BANG Guitare, Basse et Batterie arrivent à grands coups de doubles croches qui pètent! A peine a-t-on commencer à réaliser la claque qu'on venait se prendre, le theme change et rechange encore laissant des passages magnifiques très mélodieux à des passages totalements énervés et ce pendant presque 6 minutes. An Ephemeral World calme un peu mais nous garde en haleine avec ce superbe titre de 8 minutes. Born To Buy? est très sympathique et on arrive sur LE morceau qui tue! Je veux bien sur parler de Tethys. Ce titre fait 12 minutes et là c'est du gros gros prog, début mélodique enchainant vers des passages plus accrocheurs se calmant puis reprenant de la patate jusqu'à redevenir totalement planant et ensuite revenir vers du péchu... wahou! Difficile de résumer une musique comme ça. Twilight calme les plus énervés d'entre nous avec un titre magnifique et très planant. Avalonia nous donne un coup pour nous réveiller. Ispahan est un titre sublime qui nous fera penser à l'univers oriental. The Circle est sympathique et 614 HSO termine en beauté l'album. Nous avons le droit à une reprise qui fait, pour moi, plus office de bonus track que de musique intégré au concept de l'album. En effet, la Partita est très technique et est, à mon goût, un peu indigeste mais ravira les férus de technique.

Au final, cet album est une bombe! Du concentré fortement couillu de metal prog ne sombrant jamais dans de la démonstration technique (excepté dans la Partita). Etant un grand fan de la musique de Patrick Rondat, j'ai quand même eu un peu de mal à m'imprégner de cet album tellement l'orientation musicale est différente. Cependant le jeu en vaut la chandelle car ça doit être un des albums que j'écoute le plus depuis que je l'ai et je ne m'en lasse pas!

Pour terminer, An Ephemeral World n'est peut-être pas l'album le plus représentatif de Patrick Rondat mais il a suffisament d'arguments pour devenir une référence en matière de metal prog instrumental!


Best of
Image
Contenu :
01. Donkeys Island
02. Nostalgia
03. Barbarians At The Gates
04. Tethys
05. Vivaldi Tribute
06. World Of Silence
07. Why Do You Do Things Like That ?
08. Nuages (Live)
09. Just For Fun
10. Dreamstreet
11. Ultimate Dreams (Live)
12. Burn Out

Je ne possède pas cet album puisque c'est un best of et que j'ai tous ses albums! Cependant, il peut être intéressant pour ceux qui n'ont pas suffisamment d'argent pour s'acheter tous ses albums. Mais je conseillerai plutôt de prendre chaque album car ce best of passe à côté de perles comme Rape of The Earth, Amphibia, An Ephemeral World et j'en passe!


Pour ce qui est des projets futurs, Patrick va nous concocter un DVD live avec les titres suivants :
Welcome to Donkey's Island
Donkey's Island
Born to Buy
An Ephemeral World
Tethys
Ultimate dreams
Avalonia
Why Do You Do Things Like That
Backhand
Mindscape
Nuages
Ladyboy (Bass Solo)
Burn Out (Acoustic)
Amphibia
Partitia (Bach PR Solo)
Barbaraians at the Gates
Vivaldi Tribute

D'autres projets sont en cours, comme un disque de musique classique à la guitare électrique et peut-être un album acoustique avec Manu Martin (Claviériste de la tournée Ephemeral World) vers 2007, à suivre donc!
Image Death progressif

Avatar de l’utilisateurmire2
Perfect ElementPerfect Element
Messages: 939
Inscrit le: 30 Sep 2004, 11:19
Localisation: Puteaux

Messagepar mire2 » 18 Avr 2006, 12:27

Je suis fan de ce mec....il est simple, abordable, et d'une extreme gentillesse....Mon album de prédilection reste "Rape Of The Earth" suivit de très près par les autres....

Son jeu dans Elegy, un peu different, est aussi hallucinant...et je vous invite a decouvrir ce groupe....(bientôt une Fiche Technique)

Avatar de l’utilisateurFredian
Omni... BE !
Messages: 2031
Inscrit le: 12 Août 2005, 15:21
Localisation: Dublin (Irlande) / Montpellier (France)

Messagepar Fredian » 18 Avr 2006, 12:51

Tout pareil que toi mire2, je suis fan de ce mec, simple, abordable et d'une extrême gentillesse, je l'ai vu à la FNAC de Montpellier pour un p'tit 3/4 d'h de musique fort sympathique et emballant. Ce genre de petit moment anodin mais pourtant rare qui fait du bien...

Pour ma part, Amphibia est mon préféré même si j'ai un gros faible pour Rape Of The Earth aussi...

Quant à son dernier album, trés bon, j'adhère totalement à son petit discours introductif du concept, une fois de plus il y prouve son intelligence et sa simplicité.

Pour ce qui est de ses associations avec Ian Parry (Elegy, Consortium Project), j'aime beaucoup et je trouve qu'il a un son de guitare surpuissant: quelle patate !!!

Avatar de l’utilisateurderF
AdministrateurAdministrateur
Messages: 2173
Inscrit le: 26 Août 2003, 23:49

Messagepar derF » 25 Avr 2006, 03:52

On pourrait ajouter à tout ça son excellente vidéo pédagogique "Virtuosité et vélocité à la guitare" ;)

Image

Avatar de l’utilisateurChris_LaFouine
Omni... BE !
Messages: 2091
Inscrit le: 29 Mars 2005, 23:02
Localisation: Nantes

Messagepar Chris_LaFouine » 25 Avr 2006, 13:34

Oui, j'ai zappé parce que j'ai préféré me focaliser sur les albums de Patrick... mais il est vrai que cette vidéo est géniale. Bien que Patrick, lui-même, la trouve perfectible, je l'adore.

Déjà, on découvre un peu le personne qu'est Patrick Rondat et puis les exercices sont très bons, très progressifs. C'est grâce à cette vidéo que j'utilise mon petit doigt quand je joue.

La vidéo est découpée en 4 parties :
1° Travail sur une corde
2° Travail sur plusieurs cordes
3° Travail sur des morceaux de Patrick
4° Matos

Chaque partie est séparée par une petite prestation musicale de Patrick dont le fameux "Vivaldi Tribute" en entier au début de la vidéo.

1° Le travail sur une corde se focalise principalement sur 3 notes pendant les 12 exercices proposés. Ici, on travaille l'aller-retour strict sur des exercices simples mais efficaces. Les deux derniers exercices sont extraits de musiques de Just For Fun (l'intro de Secret Eyes et le solo de Danger Zone). D'ailleurs, ce 12e exercice est génial pour découvrir les joies de jouer avec le petit doigt! Mais attention, faut y aller molo sinon --> tendignite

2° Ici, on travaille l'aller retour sur plusieurs cordes. La difficulté c'est d'alterner les passages où l'on attaque à l'extérieur des cordes et les autres où on attaque à l'intérieur (on se croierait dans du catch :D ). Encore une fois, ce sont des exercices progressifs mais réellement efficaces. Moi-même, je les fais de temps en temps!

3° La troisième partie vous propose de jouer des plans de Patrick Rondat. Nous avons le droit à un extrait du Printemps de Vivaldi (qu'il joue sur Ultimate Dreams en live uniquement), du Burn Out (excellent pour la vélocité), de Rape of The Earth (excellent pour le saut de cordes), de Vivaldi Tribute et enfin des plans de Barbarians at The Gates (pour le sweeping) et la fin de Backhand (et son fameux sweeping+tapping!)

4° Ici, on pose la guitare et on parle matos. Patrick explique ce qu'il utilise et surtout POURQUOI il les utilise... c'est assez technique mais très enrichissant. Il parle autant des réglages de sa guitare que des amplis Peavey, médiators et j'en passe...

Pour finir, cette vidéo est géniale pour toute personne désirant améliorer son jeu. C'est la vidéo pédagogique que je préfère. On y trouve des exercices efficaces, progressifs mais toujours mélodiques. Ajoutons à cela la qualité des explications et la bonne humeur de Patrick (même si ça dérive en fatigue à la fin... c'est assez drôle tout de même). Mais on toujours l'impression que ce qu'il fait est réalisable... contrairement aux exos de Petrucci à 260 en double croche (où il fait exprès de se chier dessus pour (essayer de) nous rassurer).

Bref, une vidéo que je conseille à tous les gratteux, de n'importe quel niveau!
Image Death progressif

Avatar de l’utilisateurChris_LaFouine
Omni... BE !
Messages: 2091
Inscrit le: 29 Mars 2005, 23:02
Localisation: Nantes

Messagepar Chris_LaFouine » 18 Avr 2007, 18:59

Déterrage juste pour cette vidéo. Il s'agit de la présentation de l'Ibanez PRM (Signature Rondat) faite par Patrick lui même!

Très intéressante, on sent qu'il l'aime et qu'il a envie de nous la faire aimer :D

La vidéo en question
Image Death progressif

Avatar de l’utilisateurFredian
Omni... BE !
Messages: 2031
Inscrit le: 12 Août 2005, 15:21
Localisation: Dublin (Irlande) / Montpellier (France)

Messagepar Fredian » 23 Avr 2007, 11:40

Cette video montre aussi et encore une fois toute la simplicite de ce gars. Malgre que pour moi il parle en "hebreu", on sent toute la passion et la retenue qui sont siennes au travers de ses explication stechniques. Pas de grand discours qui tue ici, juste des explications qui me semblemt claires et precises (quand il argumente un avis, il montre un petit exemple sans grande demonstration "j'me-la-pete-grave" etc...).

Bref, ce gars est un veritable modele de "(bonne) mentalite musicale" 8)

Avatar de l’utilisateurChris_LaFouine
Omni... BE !
Messages: 2091
Inscrit le: 29 Mars 2005, 23:02
Localisation: Nantes

Messagepar Chris_LaFouine » 23 Sep 2007, 15:42

Déterrage pour annoncer que Patrick Rondat fera un show au magasin de musique "Michenaud" à Nantes le Jeudi 27 Septembre à partir de 19h!

Il y sera pour présenter sa Ibanez PRM (signature Patrick Rondat) et forcément il va shredder un peu :twisted:

Je vous ferai un petit report suite à cette rencontre! :D
Image Death progressif


Retour vers HS. Musique [fiches techniques]

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron