[IMPORTANT] Projet de loi DADVSI / HADOPI (REJETÉ HÉ HÉ!)

TOUT le reste ! :-) (Et pour ne pas pourrir le reste du forum surtout !)

Modérateurs: derF, Mr[P], jo

mateow
ModérateurModérateur
Messages: 480
Inscrit le: 09 Sep 2003, 15:28
Localisation: L.A.

[IMPORTANT] Projet de loi DADVSI / HADOPI (REJETÉ HÉ HÉ!)

Messagepar mateow » 18 Nov 2005, 13:50

Je relaye une information vue sur Framasoft à propos du vote du projet de loi DADVSI prévu un peu avant Noël 2005. En l'état, ce projet est une atteinte grave aux libertés individuelles notamment sur l'utilisation d'un CD ou d'un DVD acheté en toute légalité (verouillage, contrôle, interdiction, répression ...).

Ca nous concerne tous, pour ne pas avoir un monde dominé et réglementé par les majors du disque et du cinéma. Allez lire l'article siouplaît messieurs-dames les ITPien(ne)s et organisons la riposte ! :evil:
If death is but a dream then don't let me fall asleep...

Goye
PilgrimPilgrim
Messages: 160
Inscrit le: 16 Avr 2005, 22:27

Messagepar Goye » 18 Nov 2005, 19:59

abusé cette loi :s mais je sais pas si ca sera quelque chose de reelement efficaces, il y aura toujours un moyen de contourner la chose ... j'en connais un tout simple que tout le monde peut utiliser mais je ne m'etendrai pas sur le sujet ici ^^

Avatar de l’utilisateurMetalYogi
AdministrateurAdministrateur
Messages: 2836
Inscrit le: 09 Sep 2003, 22:41
Localisation: Rouen

Messagepar MetalYogi » 26 Nov 2005, 16:51

edito de obskure.com :

Digital Rights Management, Copy Control, Rootkit, C.L.U.F...
Il faudra bientôt un double doctorat en informatique et en droit pour pouvoir écouter de la musique. De quoi rebuter net à l'acte d'achat, à moins de vouloir s'engager dans un cycle d'études long.
Les majors vivent dans un drôle de monde. Un monde où le business model impose une croissance du chiffre d'affaire et des bénéfices bien ciblés. Ils ne sont pas les seuls dans ce cas. Mais ils doivent être les seuls à ne pas tenir compte du fait que, dans le domaine artistique, ça va ça vient et que les albums qui se vendent par camions entiers, ça ne tombe pas tous les ans. Que les poules aux œufs d'or d'antan s'essoufflent et qu'à force d'avoir capitalisé sur le très court terme et les hits instantanés, ils ont un peu délaissé ceux qui auraient pu leur apporter du cash dans les années à venir.
Alors il faut trouver des parades, quitte à tomber dans les pratiques douteuses qu'eux-mêmes dénoncent à grands coups de communiqués bien inspirés sur ces « pirates » et autres détrousseurs de l'art. Et se prémunir.
Sony a commencé à se protéger avec un système hautement technologique qui empêchait bon nombre d'acheteurs de lire certains albums sur leur autoradio, PC ou chaîne hi-fi un peu vieille (en même temps, si on peut vendre du neuf à la place...). Un système très compliqué à concevoir qu'un simple coup de feutre sur la face du CD permettait de déjouer.
Puis, récemment, on s'aperçoit que Sony, non content d'avoir essuyé là un sacré revers, s'est permis de truffer ses galettes de programmes espions indétectables qui s'installent sur votre ordinateur et communiquent gentiment au grand œil de Moscou vos habitudes d'écoutes. Désarmant.
Et puis, habitué que nous sommes à faire confiance, on clique « Yes » sur la petite boite pour pouvoir écouter ce CD, que nous avons payé bien cher. On ne va tout de même pas lire cinq écrans de prose juridique absconse pour écouter une chanson ? On aurait dû. Ce C.L.U.F. (Contrat de Licence de l'Utilisateur Final) nous apprend qu'en fait, bien qu'ayant acheté en bonne et due forme cet objet, nous ne sommes propriétaires de rien, nous n'avons le droit d'écouter ces titres que sous certaines conditions. Bluffant. Et on a cliqué « Yes ». Reste à craindre l'explosion d'une jurisprudence à venir sur les conditions de complétion de l'acte d'achat. On va rire.
Et puis comme Pascal Nègre et ses amis sont des gens influents, quand même, ils font passer en douce un projet de loi à voter dans la nuit du 23 Décembre (oui oui, le vendredi avant Noël, le soir où on plume davantage la dinde qu'on ne regarde les informations) qui autorisera les grandes compagnies de disques, légalement, à jouer de ce DRM (Digital Right Management) pour vous surveiller depuis chez vous. Autrement dit, avoir un rapport complet sur ce que chacun fait avec ses CDs sur son ordinateur. Et si on pouvait payer pour ça aussi, ça serait pas mal.
De là à se dire que « choper ses skeuds sur la mule » c'est tout de même sacrément plus simple et beaucoup moins invasif sur sa vie privée, il n'y a qu'un pas. Même si on a un respect profond du travail de l'artiste. Même si on a un respect profond de l'objet CD, celui pour lequel on fait l'effort d'aller au magasin et de dépenser de l'argent. Même malgré tout ça.
Connaître les habitudes cachées du client, c'est le défi marketing de ce siècle. Etre capable de « concevoir » de toute pièce le tube parfait pour les jeunes actifs le matin entre 6 et 9h et celui qui endormira le CSP+ après 23H00. Et pour arriver à ça, tous les moyens sont bons. La CNIL doit être en train de brûler avec des idées pareilles.

Mais après tout, pour Monsieur Nègre on peut bien faire ça, se laisser scanner quand il veut. Un petit apéro, Mr Nègre ? Si ça vous chante, venez aussi fouiller dans nos disques durs pour trouver les photos de nos copines, des fois qu'elles aient le profil idéal pour une prochaine émission de télé-réalité. Pas de problème monsieur, viens chez moi, installe toi sur le canapé et lis mon courrier. Un Martini ? Des olives ?

Mais là n'est pas tout. Quitte à faire du gratin, autant y aller épais. Il parait que des génies du grand banditisme diffusent sur le net des chansons, au travers du nouveau visage des radios, les « webradios ». S'il y a « web » dans le nom, c'est forcément mauvais.
Vous avez remarqué que si on met le w de web à l'envers ca fait m. Et m c'est l'initial de mp3. Et le mp3 c'est mal. Donc le web c'est mal.
Sauf... sauf si ça peut servir à vendre des trucs. Eh oui ! On veut bien vendre des titres en mp3 parce que là, pour le coup, bénèf' max ! Pas d'intermédiaire, pas de stock, pas de logistique, pas de conseillers commerciaux sur la route, direct au consommateur et direct dans la popoche à Pascalou. Certains cherchent des nègres pour pondre leurs discours mais avec Pascal, c'est auto-promo 100%. Certains sont doués, en ce bas monde.
Arrivé à ce point du raisonnement, attention : même s'il l'achète avec des vrais sous, le consommateur, lui, n'a pas le droit de faire ce qu'il veut de ce titre. Il doit respecter scrupuleusement les consignes et garder ça pour lui. A la limite il peut le mettre sur un baladeur Sony. A la limite hein, parce que le mp3, c'est mal. Même vendu légalement.

Que les majors vendent les droits à des sociétés russes, c'est bien, elles gagnent encore. Que les consommateurs achètent par le net à ces sociétés russes qui proposent les mêmes titres à 5 centimes d'euro au lieu d'1€, c'est mal. Très mal.
Les webradios donc, ces espaces animés par des passionnés qui n'ont d'autre but que de sortir de la lobotomie NRJienne « le même titre toutes les 45 minutes », qui font découvrir des choses et jouent, sacrilège, sur la capacité des gens à juger de ce qui est bon pour eux ou pas. Ces gars là - de vils libertaires ! - il faut leur casser les genoux, ils représentent un péril imminent pour l'Humanité car ils OSENT proposer une forme d'alternative. Heureusement, la DRM est là pour ça. Ouf.

Le Net, c'est l'ennemi de la musique, on l'aura compris. Que les groupes s'en servent pour faire du teasing putassier, que les majors vendent par ce biais, là c'est bien par contre. Mais ces petits c**s qui téléchargent et qui gravent, allez, HOP : en taule.

Le net, c'est des espaces antagonistes, c'est bien ou mal. Au milieu il n'y a rien, le néant. Si, il y a tout de même quelque chose, là. Vous voyez, juste là.
Oui, c'est ça, on se fout de notre gueule et on nous prend ouvertement pour des c**s.
Nous, on est trop vieux, on ne s'y fera pas et dans dix ans on sera vraiment trop c**s et pas assez affûtés pour pouvoir écouter de la musique. Les jeunes... eh bien allez à l'école longtemps, vous en aurez besoin pour écouter le prochain Jenifer sans aller au gnouf.
Bon courage.

Opération « globalisation du neurone », Acte I.

Avatar de l’utilisateurJohn
Omni... BE !
Messages: 1914
Inscrit le: 08 Avr 2005, 17:07
Localisation: Nice

Messagepar John » 26 Nov 2005, 18:57

ça c'est de l'édito ! :twisted:

Avatar de l’utilisateurlansky
Used To PainUsed To Pain
Messages: 454
Inscrit le: 25 Avr 2005, 09:59
Localisation: charente maritime

Messagepar lansky » 28 Nov 2005, 10:52

Rien à rajouter aux propos de Metal Yogi, les majors nous baisent depuis des années et quand on s'engage dans un courant musical différent ont nous prend pour des taré qui n'ont pas grandi.
www.festival-crescendo.com
pas une nuit sans ma chérie.

Avatar de l’utilisateurmire2
Perfect ElementPerfect Element
Messages: 939
Inscrit le: 30 Sep 2004, 11:19
Localisation: Puteaux

Messagepar mire2 » 28 Nov 2005, 12:40

hum...ca devient ouf.....quand est ce que les artistes vont se rassenblé et se mettre a leur compte? C'est a eux de réagir!!! C'est leur boulot qui est pourri. Il faut que les groupes qui ont les moyen deviennent independant. Je prefererais payer mon cd 5 euros de plus en sachant que rien ne va a des bouffont de l'industrie, plutot que continuais à les engraisser. Je suis persuadé que des groupes comme U2, Metallica, Iron Maiden, ...etc et moulte encore, pourrais devenir completement independant, et par ce fait faire un gros pied de nez aux grande distribution....c'est a un un peu de defendre leur travail!!!

Bien sur je ne suis pas un specialiste de la chaine de deroulement de la conception d'un cd, mais je suis persuadé qu'avec la bonne volonté des groupes, c'est faisable!!!

mateow
ModérateurModérateur
Messages: 480
Inscrit le: 09 Sep 2003, 15:28
Localisation: L.A.

Messagepar mateow » 06 Déc 2005, 20:09

Je relaye une URl de Mr[P] postée dans la shoutbox, histoire qu'elle ne disparaisse pas trop vite :)

Pétition: http://eucd.info/petitions/index.php?petition=2
If death is but a dream then don't let me fall asleep...

Avatar de l’utilisateurSaymoOn
PilgrimPilgrim
Messages: 188
Inscrit le: 21 Nov 2004, 19:54
Localisation: aveyron

Messagepar SaymoOn » 15 Déc 2005, 02:10

Moi qui pensais créer un topic/sondage au sujet du p2p ... avec jo on a convenu qu'il ne fallait pas le faire, mais l'intéret du sondage correspond presque à ce qui se passe ici ...
Et en réalité, tout est déja dit ... enfin toutes ces protections, c'est clair, c'est vraiment dingue d'en arriver là...la plupart de mes disques, pour ne pas dire tous, sont soit lu dans mon ordinateur ( qui es ma chaine hifi, connecté à 4 enceintes !) ou alors à mon autoradio ... c'est abérant d'acheter un disque, déja trés cher, et qui en plus ne deviens lisible que sur certains appareils! surtout que s'il le faut ça fait forcer les lasers des platines cd, sans doute ça les uses prématurément ...
Sans reparler de ces programmes espions ... bref...

Mon sondage, je voulais savoir l'utilisation faite par les gens des téléchargements de musique ...

je voulais en venir à la culture, à savoir que télécharger un disque afin de connaitre un artiste avant d'acheter si l'on est conquis, reste pour moi, une superbe chose.(d'ailleurs john, je t'assure que dès que je bosse, je passerai commande!)

Alors maintenant, le phénomène vas changer? ... On téléchargera pour découvrir, (attention, je ne parle pas de tous ces parasites qui utilisent le téléchargement de manière ABUSIVE et totalement HONTEUSE) mais en plus, (ou en moins!) on n'achètera pas l'album original si l'on est pas sur d'en faire ce que l'on veut ...
Depuis quand c'est interdit d'encoder un disque au format mp3 pr le mettre sur un baladeur ??? ben voila.

Enfin, désolé, tout ça, ça a déja été dis. Mais ça me fait du bien de remettre une couche !!
... The pain is huge ...

Avatar de l’utilisateurChris_LaFouine
Omni... BE !
Messages: 2091
Inscrit le: 29 Mars 2005, 23:02
Localisation: Nantes

Messagepar Chris_LaFouine » 15 Déc 2005, 18:02

Oui, je suis exactement dans le même cas!

Pour ce qui est de la musique, si Kakaa, ePoulain et autres Pire2Pire n'avaient pas été là, jamais je n'aurai découvert :
Pain of Salvation
Ayreon
Opeth
Dream Theater
Metallica
Apocalyptica
Satriani/Vai/Malmsteen/Ron Thal...

C'est affolant je trouve de priver l'utilisation des P2P même s'il y a des dérives. Et puis comment je vais faire pour écouter mes CD MP3 de PoS dans ma voiture? OK, j'ai plus d'autoradio CD MP3 à cause de mon crash en Clio, mais ne soyons pas de mauvaise foi... De plus, quand j'achete un CD, automatiquement je l'encode en MP3 sur mon PC car mes enceintes sont de meilleures qualités que mon poste tout pourri! Franchement s'ils interdisent le MP3, ils doivent aussi interdire le format ZIP, RAR etc...

Et encore, là, je ne parle que des MP3 et de la musique... mais pour les logiciels libres, ça va être aussi le giga caca! On sera obligé de payer des licences pourtout! C'est lamentable... on va m'interdire de mettre à la disposition de tous mon super logiciel (créé par moi!) pour apprendre les Kana Japonais? Et mon super logiciel de prêt de médias... je vais devoir le virer de mon PC alors que j'en ai chié pour le faire?

Ca me désole vraiment cette loi de m***! S'il peuvent nous pondre des lois UTILES, ça serait bien...
Image Death progressif

mateow
ModérateurModérateur
Messages: 480
Inscrit le: 09 Sep 2003, 15:28
Localisation: L.A.

Messagepar mateow » 16 Déc 2005, 17:32

Ce projet de loi ne s'attaque pas aux logiciels libres en général, uniquement ceux qui permettent la lecture ou le contournement d'une protection. Par exemple, les lecteurs de DVD propriétaires ont le "droit" de lire les DVD protégés, puisque l'éditeur du logiciel a payé pour avoir les spécifications du CSS (la protection des DVD). En revanche, dans le monde du libre, le paquet libdvdcss2 qui me permet de regarder des DVD avec mon Linux est (ou sera) illégal, puisque d'une, personne n'a payé (vive les codeurs qui ont réussi à décrypter la protection), et de deux, le code source est disponible (donc tout le monde peut savoir comment contourner la protection). Bilan: 3 ans de prison ferme et 300.000 euros d'amende pour avoir regarder un DVD (acheté) sur un Linux (libre) ... :?

Je n'ai pas envie de me faire taxer de pirate parce que j'encode tous mes CD en OGG sur mon ordinateur (2-3 copiés pour une cinquantaine d'originaux), parce que je regarde un DVD sous Linux ou parce que j'ai Remedy Lane sur mon balladeur MP3 ... Ce projet va à l'encontre des droits de l'homme, de la liberté individuelle, et de la culture, qui n'est pas protégée mais vendue comme un produit de consommation. J'espère que nos députés auront le bon sens de ne pas faire de la France une petite Amérique en matière de culture ... :evil:
If death is but a dream then don't let me fall asleep...

Avatar de l’utilisateurMr[P]
AdministrateurAdministrateur
Messages: 1291
Inscrit le: 24 Août 2005, 15:22
Localisation: La citée [P]erdue

Messagepar Mr[P] » 22 Déc 2005, 10:56

Aux dernières nouvelles, la loi qui a été voté concernant le téléchargement de médias et le droit d'auteur consiste à appliquer une sorte de redevance sur les connexion Internet et de rendre le p2p legal. La "redevance"constituant la source de revenu des auteurs.
Cette loi à été votée mais pas encore appliquée, enfin bon, j'ai été agréablement surpris d'apprendre ça ce matin.

Victoire?

Edit:
J'ai extrait la première citation exprimant le principe clairement que j'ai trouvée:
"M. Jean Dionis du Séjour - "Libre à vous de le penser mais ne reprochez pas au ministre de manquer de nuance si vous portez de telles appréciations !

Le projet prévoit de favoriser l'émergence de plateformes légales, ce qui constitue certainement une voie d'avenir.

Compte tenu des critiques faites par ses principaux détracteurs, l'on pouvait espérer une contre-proposition mirifique. Las, elle se limite à la licence légale, laquelle consisterait en une taxe additionnelle de 6,99 € à l'abonnement à l'Internet, soit environ 30% d'augmentation de la cotisation ! Vous parlez d'une proposition fracassante ! Le bon peuple internaute de France va vous répondre que c'est de la foutaise ! Au surplus, le paiement de la taxe serait optionnel, étant réservé aux internautes téléchargeant des œuvres sous droits d'auteur. Soit, mais où sont les bataillons de fonctionnaires chargés d'assurer le contrôle d'une telle mesure ? (Interruptions sur les bancs du groupe socialiste) "


pour en savoir plus : http://www.assemblee-nationale.fr/12/cr ... 06/107.asp

Après, ce député est contre cette mesure (mais elle a été votée :P Dans l'cul Lulu, dans l'cul Lulu, dans l'cul!), il est con, et je ne le justifierais que par cet argument amplement suffisant: "moi ca me va très bien :D"
Enfin si j'ai bien compris, c'est pas la mort de payer 7€ de plus par mois si on peut télécharger légalement comme un goret. Sachant que ça ne m'otera pas l'envie d'acheter des oeuvres originales par respect pour les auteurs qui le méritent.

Affaire à suivre...
Image
Image

Avatar de l’utilisateurAdmiral Prawn
Crevette venue de l'espace
Messages: 1654
Inscrit le: 10 Juin 2005, 12:12
Localisation: Ministère de l'inculture

Messagepar Admiral Prawn » 22 Déc 2005, 12:19

Oulà attention, il n'est pas vraiment question de rende le p2p légal. L'amendement, si j'ai bien compris, autorise le download via le p2p ou d'autres systèmes dans un cadre d'utilisation perso (logique) mais il n'autorise pas l'upload (ce qui est déjà actuellement le seul truc vraiment puni). Or, sans upload, le p2p ne peut pas fonctionner... Donc bon...

Enfin, ça m'a fait marrer ce revirement de situation... D'ailleurs, l'amendement a été voté à 30 voix à 28... L'assemblée nationale compte normalement 577 députés... La classe...
Image

Avatar de l’utilisateurkeila
Perfect ElementPerfect Element
Messages: 812
Inscrit le: 21 Août 2005, 01:16
Localisation: Montmorency (95)

Messagepar keila » 22 Déc 2005, 13:57

Quelle est la différence entre le download et l'upload?
please... help me to fly!!!

Avatar de l’utilisateurAdmiral Prawn
Crevette venue de l'espace
Messages: 1654
Inscrit le: 10 Juin 2005, 12:12
Localisation: Ministère de l'inculture

Messagepar Admiral Prawn » 22 Déc 2005, 14:12

Le download, c'est toi qui télécharge des fichiers alors que l'upload, c'est quand tu envoie des fichiers vers quelqu'un d'autres. C'est le contraire quoi :-D

Et la plupart des systèmes p2p fonctionnent aujourd'hui sur ce système de partage entre utilisateurs.

Voili voilou

:D
Image

Avatar de l’utilisateurChris_LaFouine
Omni... BE !
Messages: 2091
Inscrit le: 29 Mars 2005, 23:02
Localisation: Nantes

Messagepar Chris_LaFouine » 22 Déc 2005, 14:30

Personnellement, ça me fait chier de payer 7€ de plus pour pouvoir faire exactement la même chose que maintenant...

C'est comme si vous achetiez Windows et que vous payer un abonnement pour avoir le droit de lire des DVD, par exemple. Je trouve ça ridicule mais d'une force.
Image Death progressif

Suivant

Retour vers HS. Autres...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 7 invités

cron