Arguments à trouver au sujet du growl

TOUT le reste ! :-) (Et pour ne pas pourrir le reste du forum surtout !)

Modérateurs: derF, Mr[P], jo

Avatar de l’utilisateurJay d'ail
PilgrimPilgrim
Messages: 218
Inscrit le: 09 Mai 2008, 20:54
Localisation: Paris

Messagepar Jay d'ail » 26 Avr 2009, 01:18

jc thefrench a écrit:euh rapidemment je tiens tout de même à souligner que l'utilisation de "sons de ville", tonalité de télephone tout ça, ça a rien à voir avec l'utilisation de growls. Ca ce sont des petits effets tres anecdotiques, pour servir un propos unique, pas comme le growl qui est plus à considerer comme un mode de chant à part entiere ou même un autre instrument carrement. Une utilisation plus systematique donc (tous les morceaux d'un album pour la plupart ou en tout cas une bonne partie) à l'inverse d'une utilisation tres ponctuelle de ces "bruitages" que vous mentionnez (des sons de villes sur un morceau c'est tres bien et ça sert un propos, vous penseriez peut etre pas pareil si tous les morceaux de l'album avaient des tonalités de telephone ou des "sons de ville". Rien à voir donc)

ps: Je n'ai rien contre les growls même si je pense qu'il faut que ce soit vraiment bien fait (opeth) pour pas me saouler.

Bah à ce moment là, comparons la voix aux autres instruments.
Le growl, c'est la distortion de la voix, tout simplement. Dans le fond c'est pas plus absurde qu'une guitare distordue, d'ailleurs les premières disto venaient de dysfonctionnement des amplis il me semble, comme quoi les sonorités modernes sortent souvent des sentiers battus.

Avatar de l’utilisateurjc thefrench
Used To PainUsed To Pain
Messages: 436
Inscrit le: 27 Fév 2007, 13:15
Localisation: carcassonne

Messagepar jc thefrench » 26 Avr 2009, 10:43

Hum, oui c'est exactement ce que je dis là jay d'ail. Et la raison pour laquelle les gens encaissent plus facilement la guitare distordue que la voix distordue c'est que
1) Ca fait moins longtemps qu'on utilise les growls comparé à la gratte en distortion (je sens qu'il va y avoir un ptit malin pour me sortir un contre exemple datant de 1938 en norvege)
2) Les gens utilisent leur voix tout les jours et ils sont vraiment pas habitués à l'entendre sous cette forme non naturelle/forcée qui symbolise encore plus pour eux la violence donc qu'une gratte qui n'est pas directement rapportée à l'humain. Pour beaucoup de gens déja la musique sans chant c'est une heresie alors quand c'est lui le vecteur principal de la violence d'un morceau ben ça les choque.

Je pense pour ma part que c'est juste une histoire "d'habitude". A force d'entendre des growls, on s'y familiarise. Faut arriver à comprendre que ya du chant feminin, masculin qui ont chacun leurs specificités et donc leur application (sauf contre exemple une fois encore). Et ben ya un autre mode de chant. Un peu effrayant certes (ou risible ça depend) mais qui est justifié, reste à le comprendre mais ça on peut pas forcer les gens. On peut leur donner les outils pour comprendre, les guider mais on peut pas le faire à leur place.
ma petite chaine youtube avec mes covers pourries de gratte.
http://www.youtube.com/user/jcalias31?feature=mhee

Avatar de l’utilisateurCynferdd
Used To PainUsed To Pain
Messages: 511
Inscrit le: 05 Avr 2007, 14:30

Messagepar Cynferdd » 14 Mai 2009, 18:27

le growl c'est le bien. Et personne ne peux prouver le contraire, donc c'est forcément vrai.

Avatar de l’utilisateurkeila
Perfect ElementPerfect Element
Messages: 812
Inscrit le: 21 Août 2005, 01:16
Localisation: Montmorency (95)

Messagepar keila » 19 Mai 2009, 19:47

Le growl j'ai eu beaaaucoup de mal et cela m'a pris énormément de temps avant d'apprécier.
Et encore là, tout dépend du contexte. Pour le moment, je n'aime réellement le chant growl que dans Opeth et Orphaned Land.

Pourquoi?
Cela me fait un peu penser à Rimbaud et son bâteau ivre : le mec est tellement dégoûté de la société dans laquelle il vit qu'il se plonge dedans la tête la première pour s'en imprégner, comprendre ses mécanismes et justement se battre de l'intérieur. Le growl, cela exprime la noirceur et le côté sombre que nous avons tous, pas pour l'exhiber ou le renforcer, mais au contraire pour le comprendre.
Dans Opeth, c'est le côté duel chant clair/graouh qui fait la beauté de la musique.

Nous avons tous un côté sombre, et l'oublier dans la musique ou dans l'art en général est une erreur : elle fait partie de nous et il nous faut la connaître afin de nous connaître.
Et en entendant ce côté sombre dans la musique, cela nous renvoie à nous-mêmes, et forcément cela nous parle.
C'est là je pense l'origine et l'essence du métal. Toute énergie doit être exprimer, car renfermée, comprimée, oubliée, elle mène à un malaise et à une barrière à la connaissance de soi, et donc au bonheur.

Voilà comment par A+B on démontre que le growl mène au bonheur. :o
please... help me to fly!!!

Avatar de l’utilisateurLaurenzo
PilgrimPilgrim
Messages: 178
Inscrit le: 26 Déc 2007, 04:50
Localisation: Somewhere... but not here

Messagepar Laurenzo » 04 Juin 2009, 23:53

Je suis plutôt d'accord avec JC pour le coup. Le growl est une question d'habitude qui pour ma part a mis pas mal de temps à se mettre en place, et je dois avouer que j'ai toujours du mal quelque fois.
Le truc c'est que quand c'est mal fait, ou que le son est moisi (et c'est très souvent le cas malheureusement, surtout en live...), ça m'insupporte vraiment et m'ennuie au plus haut point. Mais je dois peut être faire partie de ces "vieux" qui n'écoutent que de la chanson!!

Quant au sujet de la part sombre dans la musique, je ne pense pas nécessairement que le growl soit l'outil le plus approprié qui puisse l'exprimer et la dégager "slightly mellow doens't mean that it's less evil, does it?" dixit Mikael Akerfeldt dans le dvd Lamentations (avant de jouer Hope Leaves)
" un fafeur fafant fafer doit favoir fafer fans fon fien. les faufettes de l'arfidufeffe font elles fèfes? ARFI FEFES!!! "

Avatar de l’utilisateurJay d'ail
PilgrimPilgrim
Messages: 218
Inscrit le: 09 Mai 2008, 20:54
Localisation: Paris

Messagepar Jay d'ail » 05 Juin 2009, 00:26

C'est une technique qui a, en toute objectivité, offert de nouvelles possibilités artistiques.

Après le growl, c'est comme le chant clair, y en a qui chantent bien et d'autres mal. Au début j'étais réticent au growl parce que je pensais qu'ils étaient tous comme Alexi Lahio, n00b que j'étais ( :oops: )
Or en fin de compte je me suis rendu compte qu'il y a beaucoup de variantes, en fonction de la voix du chanteur (ou growleur), mais aussi en fonction du genre, car il existe plusieurs types de growl.

A vrai dire, je ne suis pas un expert, mais je distingue deux types de chants gutturaux principalement : celui utilisé dans le Death Metal par exemple, et apparentés, et celui utilisé dans le Black Metal.
Le premier est souvent assez grave, très agressif et fait un peu genre Ogre (en caricaturant) alors que le second ressemble à des cris de douleurs poussés sous la torture, c'est quelque chose de monstrueux aussi mais qui a quelque chose, à mon sens, de beaucoup plus "malsain" (je ne trouve pas de mot juste sur le coup) que le précédent.

Et le chant Black particulièrement, j'ai encore du mal à accrocher, mais j'avoue qu'en écoutant du Black Metal, j'ai vraiment ressenti des sensations que je n'avais jamais ressenti auparavant dans la musique, et la noirceur extrême du genre vient en grande partie du chant épouvantable (pas forcément une critique en fait).

Alors certes, pas obligé de hurler pour faire quelque chose de sombre, n'empêche que le Black Metal a réussi a créer des ambiances oppressantes comme jamais aucun autre genre ne l'avait fait (et je parle du vrai Black de Troll, pas les dérivés symphoniques genre Emperor qui sont plus accessibles pour les habitués de Metal, je pense plutôt à des trucs genre Peste Noire)

Précédent

Retour vers HS. Autres...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 4 invités

cron